La Coupe arabe de la Fifa 2021 sonne comme une récompense pour certains joueurs qui retrouvent le Club Tunisie après une longue absence.


Yassine Chikhaoui, Aymen Abdennour et Bilel Ifa : voilà des joueurs qui retrouvent le Club Tunisie à l’occasion de la Coupe arabe de la Fifa 2021 après une longue absence. Trois joueurs qui ont disparu des radars pendant de longues années. Et s’ils retrouvent aujourd’hui le Club Tunisie, ce n’est pas par totale conviction du staff technique, mais plutôt des choix imposés par l’absence de certains joueurs-cadres, Wahbi Khazri entre autres, que leurs clubs préfèrent retenir. Eh oui, même si elle porte l’emblème de la Fifa, la Coupe arabe sonne faux en termes de timing. Avouons aussi que le fait que les compétitions arabes n’ont jamais été reconnues par la Fifa a atténué leur importance au niveau des clubs, européens notamment.

Pour Mondher Kebaïer, le fait est là. Il doit composer avec les absences de certains joueurs-cadres que leurs clubs n’ont pas souhaité libérer. L’occasion pour lui de puiser dans sa liste élargie, en faisant appel entre autres aux joueurs locaux.

Chikhaoui : une seconde

jeunesse récompensée !

Jusqu’à il y a à peine quelques joueurs, Yassine Chikhaoui était considéré comme un ancien international en fin de carrière. Mais le fait que le capitaine étoilé vit une seconde jeunesse en club le relance sur la scène internationale. Sa convocation en équipe nationale sonne comme une belle apothéose pour l’ensemble de sa carrière. Il faut reconnaître que Yassine Chikhaoui a brillé par son exemplarité . Une exemplarité toujours d’actualité et qui explique la longévité de sa carrière de footballeur professionnel, lui qui a réussi en Suisse, un pays où on ne badine pas avec la discipline.   

A 35 ans, Yassine Chikhaoui s’apprête à endosser le maillot de l’équipe nationale pour la dernière fois. C’est qu’il compte prendre sa retraite à la fin de la saison en cours. Peut-être qu’une belle prestation à Doha à l’occasion de la Coupe arabe de la Fifa 2021 (30 novembre-18 décembre) lui ouvrirait de nouveau les portes de la sélection nationale en prévision de la prochaine CAN qui aura lieu du 9 janvier 6 février 2022..

Ifa, le meilleur défenseur

local est là aussi

S’il a bien démarré sa carrière alors qu’il avait à peine 17 ans en s’imposant au sein de l’effectif clubiste ce qui lui a ouvert les portes de l’équipe de Tunisie, Bilel Ifa a vite sombré sur la scène internationale. A 31 ans, lui aussi semble vivre une seconde jeunesse. Pour bon nombre d’observateurs, Bilel Ifa est de loin le meilleur défenseur à l’échelle locale. A lui de briller de nouveau sur la scène internationale. Il suffit de s’exprimer pleinement sur les terrains de Doha. Quant à Aymen Abdennour, son retour mérite interrogation après tant d’années d’absence. On sait qu’il a des affinités avec le sélectionneur national, mais ce n’est pas une raison de retrouver le club Tunisie… à moins qu’il fasse de nouveau ses preuves sur le terrain.

Le programme 

Mardi 30 novembre (11h00) : Tunisie-Mauritanie

Vendredi 3 décembre (20h00) : Syrie-Tunisie

Lundi 6 décembre (16h00) : Tunisie-Emirats Arabes Unis

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire