Consultation nationale: Une convention tripartite sur la protection des données personnelles

Le ministère des Technologies de la communication, le Centre national d’informatique et les trois opérateurs téléphoniques ont procédé récemment à la signature d’une convention, fixant le rôle des différents intervenants en matière d’octroi du code secret via le service #1712*, pour la participation à la consultation nationale. Selon un communiqué rendu public, il s’agit d’une signature d’une convention tripartite sur la protection des données personnelles en prévision du lancement de la consultation nationale du Président de la République, Kaïs Saïed, portant sur les réformes majeures, notamment celles constitutionnelles. Cette convention intervient en application des dispositions de la loi organique N° 63 du 27 juillet 2004, portant sur la protection des données personnelles, sur la base de l’avis de l’Instance nationale de protection des données personnelles (Inpdp). Elle vise à fixer les missions et responsabilités des différents intervenants, s’agissant de l’octroi du code secret, qui garantit la singularité et la confidentialité de la participation à la plateforme électronique.

Via sa holding «Orange Digital Investment»: Orange investit dans le fonds de capital-risque «Move Capital I»

Via sa holding, «Orange Digital Investment»,  investit dans le fonds «Move Capital I», un fonds de Kepler Cheuvreux Invest «Tech Growth» qui soutient les futurs champions B2B de la tech européenne. «Move Capital» agit dans les domaines du digital : l’IoT, l’Intelligence Artificielle, Data Analytics, Cybersécurité, Cloud et l’Industrie 4.0. Cet investissement est un coup d’accélérateur pour Orange Business Services, entité d’Orange dédiée aux entreprises dans le monde. Aujourd’hui, l’écosystème technologique B2B est en pleine mutation avec une série d’innovations, telles que le déploiement de la 5G, l’explosion des données, l’essor des objets connectés, la migration des services et des solutions vers le cloud et globalement, le besoin de protéger ces écosystèmes avec des solutions de cyber sécurité. Pour Orange Business Services, ces rapides évolutions soulignent l’importance d’être accompagné par des partenaires de confiance. Avec cette participation dans le fonds «Move Capital I», Orange Business Services confirme sa volonté de devenir partie prenante auprès d’un panel reconnu d’entreprises technologiques européennes prometteuses, afin d’enrichir sa stratégie d’innovation.

Charger plus d'articles
Charger plus par Meriem KHDIMALLAH
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire