Grâce aux dernières précipitations, les ressources en eau disponibles dans les barrages ont atteint au 9 janvier 2022, environ 1 008,4 millions de m3 sur une capacité totale de 2,337 milliards de m3, soit un taux de remplissage de l’ensemble des barrages tunisiens de 43 %, selon les statistiques publiées, lundi, par l’Observatoire National de l’Agriculture (ONAGRI).

Selon la même source, les apports globaux pour la période allant du 1er septembre 2021 au 9 janvier 2022, sont de l’ordre de 580,359 millions de m3 (soit 88,9 % de la moyenne de la période), contre des apports de 428,7 millions de m3 durant la même période de 2021.

Ces apports sont répartis à raison de 564,2 millions de m3 pour les gouvernorats du nord (contre 377 millions de m3 durant la même période de 2021), 7,11 millions de m3 pour les gouvernorats du centre (contre 45,7 millions de m3 en 2021) et 9 millions de m3 pour le Cap Bon (contre 5,9 millions de m3 en 2021).

L’ONAGRI a également, précisé que les barrages de « Sidi Barrak » (Beja), « Al-Harka » (Sejnane-Bizerte) et « El Moula » (Tabarka-Jendouba) ont atteint leur capacité maximale de remplissage avec des taux de remplissage respectivement de 100,7 %, 100,2 %, 99,2 %.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire