Le 21 juin prochain l’on fêtera, comme chaque année, la musique. Célébrée dans divers pays, cette fête met à l’honneur tous les genres musicaux à travers des concerts de rue et autres spectacles et manifestations intra-muros.
A cette occasion, l’Institut italien de culture de Tunis propose, au 4e Art de Tunis, le spectacle «Viaggio in Italia» (Voyage en Italie) avec les solistes de l’Orchestre populaire d’El Parco della musica de Rome et l’ensemble des danseurs du ballet. Au menu, chants, instruments traditionnels et danses dans un voyage à travers la tradition populaire italienne.
Nous parcourons, ainsi, en rythmes et en sonorités, l’Italie, du nord au sud, des Alpes aux Iles, à travers des morceaux qui évoquent la Manfrina et la Tammurriata, le Trescone et le Saltarello, les sérénades des Apennins, les chants de marins, la Pizzica et la Tarantella. Au programme, également, comme le précisent les organisateurs, des airs inspirés du XVIIIe siècle invoquant le style des villanelles et des romances liées à la tradition populaire, ainsi que des chants narratifs répandus, sous différentes versions, dans toute la péninsule.
Dirigé par Ambrogio Sparagna, l’Orchestre populaire italien tire sa force des voix de ses solistes et la capacité d’interprétation des danseurs du ballet dirigés par Francesca Trenta. Ensemble, ils bâtissent un univers musical passionné et énergique, un monde qui fait la particularité de la musique folklorique régionale italienne, jouée avec des instruments traditionnels qui ont fait l’histoire culturelle du Belpaese: l’organetto (l’accordéon), le tamburello (le tambourin), la ciaramella (la chalemie), la guitare et d’autres plus curieux et moins connus comme le tofa, la ghironda, le violino a tromba. Ces instruments racontent, à l’unisson, un monde de sonorités ancestrales et modernes à la fois.
Inscrit dans le cadre du projet «Radici in comune» (racines communes), le spectacle représente une occasion spéciale pour connaître de près le patrimoine musical et chorégraphique italien, un patrimoine assez riche mais peu connu.
Un workshop a été organisé, dans le cadre de ce projet, par I Passi della Tradizione (les pas de la tradition) dédié aux danseurs du nouveau Ballet de danse tunisienne du Pôle ballets et arts chorégraphiques de la Cité de la culture. Ainsi, ces danseurs tunisiens, dirigés par Karim Touiama, interviendront aux côtés des danseurs du ballet italien dans quelques extraits du spectacle. A ne pas rater!

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire