Peut-on imaginer le temps, la patience et la persévérance nécessaires à la genèse d’un livre historique ? Pourtant, ce livre « L’identité culturelle des morisques de Tunisie », dont l’auteur n’est autre que notre confrère Mondher Chraïet, a su conjuguer le talent du chercheur attentif au détail avec l’art de l’écriture journalistique, est un nouveau livre d’histoire contemporaine qui nous replonge dans l’époque de l’expulsion d’Espagne, des morisques. Ce livre édité par GLD comportant des témoignages joints à la consultation d’archives écrites souvent inédites est une belle démonstration de la pertinence de la méthodologie employée pour apporter la lumière sur plusieurs moments du périple des morisques en Tunisie.

Le livre de 200 pages subdivisé en une introduction et trois chapitres porte sur la question des morisques

C’est un ouvrage original qui offre au lecteur arabe une nouvelle voie ou piste pour suivre de près l’histoire et la culture de la minorité maure qui, hélas, n’a pas eu la chance d’être étudiée en détail.

C’est à partir de la fin du XVe siècle, et surtout après la conquête du royaume de Grenade et les décrets de conversion obligatoire, que le sort des musulmans d’Espagne s’aggrave, et ils sont contraints de quitter l’Espagne, ce qui signifie pour eux d’abandonner leurs terres, leurs propriétés, leurs ateliers et leurs maisons ou d’être contraints à renier leur religion et se convertir au christianisme. Les difficultés de l’étude de ce groupe ethnique sont généralement grandes, car l’information dont on dispose à leur sujet n’est pas aussi abondante que celle concernant des communautés plus importantes par leur taille. Ce qui fait que l’approfondissement de l’exploration de la réalité historique, sociale et linguistique des minorités, essentielle dans le monde de la recherche, devient compliquée et difficile. Le seul témoignage que nous ayons sont les manuscrits que les Maures ont écrits en Espagne et hors d’Espagne. Ces textes reflètent donc la pensée et l’expression des Maures, s’accrochant à leurs particularités culturelles.

L’une des sources importantes utilisée aujourd’hui pour étudier l’histoire de cette minorité, en dehors des documents et des archives des tribunaux de l’Inquisition, est leur propre production littéraire et les manuscrits qu’ils ont écrits à la fois en Espagne (à Aljamia), ou les traces laissées dans les pays d’accueil après leur expulsion d’Espagne.

Les manuscrits aljamiado-mauresques qui sont conservés aujourd’hui sont considérés comme un témoignage fidèle de la culture de la minorité maure, qui a prolongé la présence islamique dans la péninsule pendant plus d’un siècle. Ces manuscrits très variés ont servi, pendant plus d’un siècle, d’arme pour résister à l’inquisition espagnole. Les Maures ont écrit des histoires et des légendes sur des personnages islamiques et bibliques, sur la vie de Mohamed et ses Hadiths, ils ont expliqué des versets du Coran, ils ont traité de thèmes eschatologiques et ascético-mystiques, mais ils ont également écrit pour argumenter leur résistance contre les chrétiens.

Le chercheur Mondher Chraiet a traité la question de l’identité des Maures sous divers angles et points de vue, ce qui lui confère beaucoup de rigueur et de sérieux.  D’une part, il recueille et analyse les études menées par les Occidentaux, notamment les écoles espagnoles et françaises, et a démontré sa contribution au développement et à l’évolution des études mauresques sous divers angles : culture générale, histoire et littérature. D’autre part, il tente dans ce livre de révéler l’importance des Arabes maures dans ce processus, et la nécessité de réécrire l’histoire des Maures et d’Al Andalus.

Une grande partie de ce travail est menée par l’auteur en raison de la contribution de l’école historique tunisienne et de son implication dans les études sur la question maure, mais toujours à travers les publications, sur plusieurs décennies notamment, de la revue d’histoire maghrébine, dont le président est l’éminent professeur Abdeljelil Temimi. Un travail intéressant qui, sûrement, servira à ouvrir de nouveaux horizons dans ce domaine de recherche sur la minorité maure.

Charger plus d'articles
Charger plus par Chokri Ben Nessir
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire