Les perroquets sont de différentes tailles et couleurs et ont la capacité de parler ou non selon les espèces. Le gris du Gabon est l’un des meilleurs pour imiter une voix de façon quasi parfaite.


L’alimentation du perroquet 

Une alimentation adéquate pour les perroquets est composée de :

•Légumes : salades vertes, carottes, choux, épinards, tomate, petits pois et aussi du maïs qui constitue une source essentielle de vitamine A.

• Fruits : bananes mais pas en excès, pommes, poires, raisin, ananas, kiwi, cerises…

On peut aussi donner des œufs avec ou sans coquille.

Pour ceux qui donnent une alimentation industrielle spéciale, il faut ajouter du maïs pour éviter les carences en vitamine A.

Les maladies les plus fréquentes du perroquet et comment les prévenir

• Avitaminose

Une alimentation déséquilibrée et carencée en vitamine A induit plusieurs symptômes, tels que : coryza, abcès, sinusite orbitaire, néphrite…

• Chlamydiose

C’est la maladie des perroquets la plus redoutée, car il s’agit d’une maladie contagieuse de l’animal à l’homme.

Elle est représentée par des diarrhées, vomissements, conjonctivite, difficultés respiratoires et anorexie.

• Aspergillose

Cette maladie respiratoire touche principalement les gris du Gabon et les amazones.

Le perroquet est abattu, a de la diarrhée, maigrit et souffre d’une sinusite. Il peut cesser de parler ou de chanter.

• Candidose

Cette pathologie causée par le champignon «candida albicans» attaque le système digestif et peut entraîner une infection de la bouche. Le perroquet reste prostré et refuse de s’alimenter. Une déformation du bec et parfois des problèmes neurologiques peuvent apparaître.

• Colibacillose

C’est une maladie bactérienne provoquée par Escherichia coli qui peut atteindre plusieurs organes.

Les symptômes les plus évoquants sont des vomissements, de la diarrhée, un amaigrissement, anorexie et toclicolis. Si l’un de ces symptômes apparaît subitement chez votre perroquet, vous devez consulter en urgence votre vétérinaire car ça pourrait être fatal pour votre animal.

Charger plus d'articles
Charger plus par Dr Ines Ben Amara
Charger plus dans Magazine La Presse

Laisser un commentaire