Décès d’une fillette  de 5 ans intoxiquée par un pesticide

Une fillette de 5 ans, originaire de la délégation de Nassrallah, a avalé, à l’insu de ses parents, un pesticide utilisé dans le traitement des superficies agricoles, ce qui lui a provoqué des douleurs atroces et un évanouissement.

Transférée à l’hôpital de Kairouan où elle a été admise en soins intensifs, elle décéda 4 jours plus tard, soit le mardi 25 janvier 2022.

Il va sans dire que son décès a été vécu comme un tsunami au sein de toute sa famille.

Notons que ce n’est pas la première fois qu’un incident aussi fâcheux suivi d’un décès touche des enfants en bas âge, et ce, à cause de parents inconscients du danger et des risques liés aux accidents domestiques.

On n’oubliera jamais, dans ce contexte, le cas d’un garçon âgé de 4 ans qui a consommé, il y a quelques mois, un morceau de drogue que son père a laissé par terre. Ce qui  a provoqué une mort atroce due à un père indigne.

Fermeture du bureau des PTT d’El Awamrya 

Depuis le 13 janvier 2022, le bureau des PTT du village d’El Awamrya (délégation de Chebika) est fermé. Le seul agent, qui y exerce, est en congé annuel. Cette fermeture a beaucoup lésé les villageois, obligés de faire des déplacements coûteux pour régler leurs factures ou pour percevoir leurs mandats. C’est pourquoi ils ont organisé plusieurs sit-in de protestation pour exiger la réouverture de ce bureau qui leur facilitait plusieurs démarches administratives.

Espérons que le responsable des PTT d’El Awamrya ne faillira pas à reprendre son travail et à offrir ses prestations à une population dans le besoin et n’ayant pas les moyens financiers pour effectuer des déplacements.

Hausse de la délinquance

Cela fait plusieurs mois qu’on assiste, à Kairouan, à une multiplication des vols et une montée de la délinquance, à tel point que les citoyens ont de plus en plus peur de se faire arracher leurs smartphones en plein centre-ville et en plein jour. De ce fait, ils préfèrent faire leurs courses en laissant leurs téléphones à la maison pour ne pas se faire braquer.

Notons, dans ce contexte, que beaucoup de domiciles ont été «visités» par des voleurs en l’absence de leurs propriétaires. C’est pourquoi les citoyens ne cessent  de chercher des moyens sophistiqués pour protéger leurs biens.

Outre l’installation de caméras de surveillance et l’achat de chiens de garde, beaucoup de Kairouanais commandent des fenêtres et des portes en fer forgé, dont les prix ont beaucoup augmenté, et ce, pour se prémunir contre les pilleurs de plus en plus experts dans le choix de la logistique idéale pour réussir leurs forfaits.

A quelque chose malheur est bon, vous diront les forgerons qui se frottent les mains devant les nombreuses commandes et l’affluence des clients angoissés, contrairement à d’autres artisans qui traversent des périodes difficiles en raison du ralentissement des activités touristiques.Nous apprenons, dans ce contexte, que les unités sécuritaires viennent d’arrêter deux délinquants spécialisés dans le vol de téléphones portables et des smartphones qui ont été retrouvés en grand nombre dans leurs domiciles.

Ils seront évidemment remis à leurs propriétaires.

Charger plus d'articles
Charger plus par Fatma ZAGHOUANI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire