7850 arrivants en Tunisie ont été placés en confinement obligatoire, dans les centres réservés à cet effet, depuis la fin du mois d’août dernier jusqu’au 23 janvier en cours, selon le président de la commission de confinement, Mohamed Rabhi.

Dans une déclaration à l’agence TAP, le responsable a signalé que sur 7100 personnes arrivées en Tunisie sans passeport vaccinal et placées en confinement , entre le 27 août dernier et le 27 janvier en cours, 40 ont été porteuses du coronavirus et ont été isolées des autres jusqu’à leur rétablissement complet.
D’après Rabhi, les tests rapides effectués, entre le 30 décembre à ce jour, au niveau des points de passage frontalier, ont permis de détecter 750 porteurs du coronavirus malgré la présentation du passeport vaccinal. 650 d’entre eux se sont déjà rétablis.

Selon un communiqué publié jeudi, le ministère de la santé a annoncé que la période de confinement obligatoire sera désormais limitée à 5 jours et à 7 jours si nécessaire.

Ainsi, les personnes entièrement vaccinées devront être munies à leur arrivée de leur passeport vaccinal et d’un test PCR négatif réalisé 48 heures avant l’enregistrement ou d’un test rapide négatif (TDR-AG) effectué 24 heures avant l’enregistrement.
Elles doivent respecter la période d’auto confinement de 5 jours si le test effectué, de manière aléatoire à leur arrivée, est positif.

Les personnes n’ayant pas achevé leur schéma de vaccination, doivent être munies d’un test PCR négatif ou d’un test rapide négatif TDR-AG effectué 24 heures avant l’enregistrement en plus d’un voucher attestant la réservation et le paiement d’un séjour de 5 jours dans un centre de confinement obligatoire.
Après 5 jours de confinement, si le deuxième test est négatif, la période de confinement est étendue à 7 jours, précise le communiqué.

Le ministère ajoute que les personnes venues en Tunisie pour se faire traiter doivent avoir une autorisation préalable de la part des autorités compétentes ceci outre les mesures annoncées précédemment.

Tous les passagers, sans exception, doivent, avant de voyager en Tunisie, s’inscrire sur la plateforme www.app.e7mi.tn et télécharger le document pour le signer et le présenter à l’enregistrement.

Le ministère souligne que toute personne qui enfreint ces mesures sera punie par la loi conformément aux dispositions de l’article 312 du code pénal et des mesures en vigueur.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire