L’éclatement du pneu arrière du côté droit du véhicule est la cause principale de l’accident tragique d’Essabala, survenu à la fin du mois d’avril dernier ôtant la vie à plus de 17 ouvriers et ouvrières agricoles.

Une conférence de presse a été organisée mercredi dernier par l’Association tunisienne de la prévention routière (Atpr) pour expliquer les causes du tragique accident de la route qui s’est produit dans la localité d’Essabala (Sidi Bouzid) à la fin du mois d’avril dernier et qui a causé la mort de 17 ouvrières et ouvriers agricoles. La conférence a enregistré la présence du Président de l’association, Afif Frigui, ainsi que des experts dans le domaine de la pneumatique à l’instar de Ahmed Derbel (expert juridique) et Amira Abed (ingénieur en énergie).

Lors de cette conférence, les experts ont fait état des causes réelles de l’accident.

En effet, selon les derniers résultats du rapport établi et la visite technique du véhicule en question, il s’est avéré que la cause principale est due à l’éclatement d’un pneu du véhicule.

Les experts présents ont précisé  par la même occasion que le véhicule en question était équipé de pneus qui ne sont pas d’origine (contrefaits), de provenance inconnue et de mauvaise qualité.

S’ajoute à cela le surnombre d’ouvriers à bord de l’automobile, ce qui aurait favorisé l’éclatement du pneu.

Les experts ont profité de l’occasion pour prodiguer des conseils aux conducteurs des véhicules afin d’éviter les accidents. Il s’agit notamment de bien vérifier l’état des valves des chambres à air ainsi que celui des pneus lors de la visite technique.

Les participants présents à la conférence ont assisté à une projection des images de l’accident  ainsi qu’à un exposé intitulé « Pneus et sécurité routière » présenté par l’expert Amira Abed qui s’est principalement articulé autour des axes suivants : la description, la fonction, l’entretien et les causes à l’origine de pneus défectueux.

Charger plus d'articles
Charger plus par Hela SAYADI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire