La saison traîne en longueur pour l’ensemble aghlabide qui a besoin plus que jamais de surmonter ses carences provenant notamment de la pénurie des ressources. Cela s’est vérifié encore une fois cette semaine, les joueurs ont suspendu les entraînements pour exiger leurs arriérés. Les responsables ont promis aux joueurs de leur verser une partie de leurs primes et salaires au cours de la semaine prochaine. Ces promesses n’ont pas atténué la grogne dans le giron aghlabide qui ne manque pas de tension.

Une indiscipline fatale
Les dirigeants aghlabides ont imposé la discipline et ont écarté Ali Frioui, Riadh Frioui, Harbi et Zaïdi. Ces joueurs s’attendent à des sanctions financières. Pour le moment, l’entraîneur adjoint dirige les entraînements en vue de la rencontre de cet après-midi face à l’ASG. Plusieurs joueurs manqueront à l’appel. Après le départ de Sassi, Bouchniba et Salhi n’ont pas repris les entraînements avec leurs camarades. Ils ne figurent plus dans l’effectif aghlabide et seront probablement engagés dès la fin de leurs contrats avec d’autres clubs en L1. Pour sa part, le président du club a rappelé son intention d’imposer la discipline sans tenir compte des noms des réfractaires. Et Mohamed Memni de souligner : «Malheureusement, certains éléments cherchent à semer la zizanie dans le groupe. Nous respectons nos engagements et nous avons assuré une partie des arriérés des joueurs. Nous avons promis aussi de régulariser le reste des cas avant la fin de cette saison. Nous avons des soucis financiers à cause des dettes de l’ancien comité. Nous avons sévi face à l’indiscipline des joueurs en espérant assainir l’effectif avant d’entamer des pourparlers avec les nouvelles recrues».

Solutions réduites
A cause de l’absence de plusieurs joueurs, le staff technique lancera probablement des jeunes du cru pour remédier à ces défaillances. En défense, Dahnous, Rebaï, Laâyouni et Thomas seront titularisés. Les Traoré, Métiri et Romdhani seront alignés à l’entrejeu. Laâouichi, Sylla et Bouguerra formeront le trio d’attaque. Bref, la Chabiba doit honorer ses engagements à l’égard de ses joueurs au cours de cette dernière apparition de la saison avant d’entamer la préparation du prochain exercice.
Mohamed Sahbi CHAFRA

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Un commentaire

  1. Messaoudi Jilani

    15/06/2019 à 20:14

    La JSK doit compter sur les jeunes du club, au moins à 70 pour cent. Un entraîneur confirmé, formateur et sévère pour instaurer la discipline , les résultats ne vont pas tarder à venir et bien sûr une administration au niveau.
    Côté financement : il faut penser à créer des « sicios », les hommes ne manquent pas dans notre Kairouan qui a donné Labidi, Ouada, Gdhami, Seriati, Sboui, Chemkhi. Gheriani et autres.
    Bon courage.
    Vive la JSK.

    Répondre

Laisser un commentaire