Le CA peut se consoler de sa victoire au derby, une victoire qui lui permet de retrouver un peu de moral, mais qui (et c’est le plus important) le maintient dans la course à la 4e place. Un petit objectif, mais réaliste au vu de la valeur actuelle de l’effectif. Le CA peut oublier le succès au derby, et penser à un match difficile à Sousse contre une ESS qui tient à sa 2e place. Et on le redit encore une fois, l’ESS a un avantage «technique» sur le CA. Toutefois, sur le terrain et dans un match capital, tout peut se produire. Les Clubistes attendent un faux pas de l’USBG, leur adversaire pour la 4e place, et se doivent de gagner pour obtenir leur 4e place, qualificative à la Coupe de la CAF. Le moral est bien soigné après la victoire au derby, mais le plus important, c’est de trouver la bonne formule pour piéger les coéquipiers de Hanachi devant leur public. Cela dit, Zvunka devrait opter pratiquement pour les mêmes choix de dimanche dernier. L’équipe s’articulera autour de Diouf, Ifa, Khélil, Ben Yahia, Khéfifi et Chamakhi. Ce dernier sera le premier repère offensif qui, par ses appels et sa conduite de balle, crée le danger. Il reste l’attaquant le plus fort pour Zvunka. Un joueur comme Machili, qui n’a pas démérité contre l’EST, aura aussi un rôle-clef à l’entrejeu. C’est la zone où l’ESS est la plus stable et tenace. Pour les Clubistes, et même si cette saison est à oublier (tellement elle a été ratée dès le début), terminer par un succès à Sousse et glaner la 4e place permettent de regarder l’avenir avec plus d’optimisme. Zvunka sait très bien que ce match à Sousse va décider, en bonne partie, de son avenir à la tête du CA.

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire