Tourisme méditerranéen : La reprise est bien là !

Un à un, tous les poids lourds du tourisme méditerranéen suppriment les obstacles à l’arrivée de voyageurs étrangers.  Quelques jours après l’Italie et la Grèce, c’est au tour du Portugal et du Maroc d’alléger les restrictions pour les voyageurs désirant franchir leurs frontières. Depuis lundi dernier, les personnes possédant un certificat sanitaire européen ou tout autre justificatif de vaccination reconnu n’ont plus besoin de présenter un test covid négatif aux douaniers portugais. Le tourisme constitue un pilier économique essentiel au Portugal, avec, en 2021,  un chiffre d’affaires 2021 de 9 milliards d’euros, très loin des 18 milliards enregistrés en 2019. Il génère un peu plus de 6% du PIB, contre 12% en 2019. Le pays va investir 6 milliards d’euros dans ce secteur pour lui permettre de remonter la pente.  Le Maroc, qui avait fermé ses frontières fin 2021, les  a ouvertes également, le 7 février 2022,  à condition de pouvoir présenter un schéma vaccinal complet et un test PCR de moins de 48 heures. Les voyageurs doivent fournir une liste de renseignements permettant de les localiser facilement. Une fois au Maroc, ils subiront un nouveau test. Symbole de cette ouverture, Ryanair a remis  progressivement en service ses dessertes vers le Maroc,  le 8 février 2022. Le tourisme représentait 7% du PIB marocain en 2019. Selon l’Organisation démocratique du travail (ODT), l’activité touristique se serait effondrée de près de 70% entre 2019 et 2021.

Port de La Goulette : 38 bateaux de croisière programmés pour cette année

Le ministère tunisien du Tourisme et de l’Artisanat a dévoilé, fin janvier 2022, à travers la publication d’un communiqué, le retour des croisières au port de La Goulette, près de Tunis. Cette activité avait été mise en parenthèse depuis plus de deux ans à cause de la pandémie du covid-19. Le MS Amera (Phoenix Reisen) est, à ce jour, le dernier navire de croisière à avoir accosté dans le port tunisien. C’était le 14 novembre 2019. Il transportait 648 passagers, principalement allemands. Selon le ministère du Tourisme et de l’Artisanat, trente-huit bateaux de croisière sont d’ores et déjà programmés en 2022 au port de La Goulette, à condition que l’amélioration de la situation sanitaire se poursuive. Le premier navire est attendu le 23 mars 2022. Au cours d’une réunion de travail avec les professionnels du secteur, Moez Belhassine, ministre tunisien du Tourisme et de l’Artisanat, a indiqué se préparer à assurer toutes les conditions nécessaires à l’accueil des différents navires de croisière. Ces derniers contribuent à la relance des activités touristiques et commerciales, notamment au niveau des industries traditionnelles et du transport touristique, ainsi que des musées, des sites archéologiques, des restaurants et d’autres activités touristiques, culturelles et économiques, a-t-il précisé.

En juin 2021, « MSC Croisières » avait annoncé son retour en Tunisie, après sept ans d’absence, pour 2022. Son président exécutif, Pierfrancesco Vago, prévoyait alors vingt-sept escales entre avril et octobre de cette année. Mais, à l’heure où nous écrivons, sur les quatre-vingt-dix-sept itinéraires en Méditerranée proposés par la compagnie suisse, seuls deux comprennent une escale au port de La Goulette  (28 avril et 5 mai avec le MSC Opera). Et pour l’instant, aucune au port de Zarzis (Sud-Est du pays), dont l’intégration au programme se trouvait en cours d’étude à l’époque par MSC.

  • Express

    4e édition du Forum économique tuniso-libyen : Rétablir les échanges à leur rythme de 2010…
  • Express

    «Carthage Cement» — Résultats au premier semestre 2022 : 61 MD en excédent brut d’exploita…
  • Express

    Les 4 et 5 octobre à Addis-Abeba : Première conférence panafricaine sur l’intelligence art…
Charger plus d'articles
  • Ils ont dit…

    Tarek Hammami, président de la Chambre nationale de l’industrie pharmaceutique «L’industri…
  • Express

    4e édition du Forum économique tuniso-libyen : Rétablir les échanges à leur rythme de 2010…
  • Express

    «Carthage Cement» — Résultats au premier semestre 2022 : 61 MD en excédent brut d’exploita…
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire