Blessé à la fin du dernier match au Botswana, Aymen Mathlouthi a été contraint de quitter le terrain et a cédé sa place à Ali Jemal. Les deux gardiens sont en ballottage. Toutefois, si Mathlouthi est opérationnel, il a les faveurs de son entraîneur.

Avant de penser à battre l’Espérance à Radès, les Etoilés cherchent en priorité à conserver leurs filets vierges contrairement au dernier match disputé à Francistown au Botswana où ils ont encaissé le but d’égalisation de leur hôte dans la première minute du temps additionnel. Un but qui a fait beaucoup de mal aux Etoilés, car ils sont passés à côté d’une victoire qui leur tendait les bras. Sauf que durant la dernière demi-heure, les jambes ne suivaient plus à cause de la fatigue du voyage. Par ailleurs, Aymen Mathlouthi a dû quitter le terrain pour cause de blessure à six minutes de la fin du temps réglementaire et c’est justement son remplaçant, Ali Jemal, qui a encaissé le but d’égalisation du Galaxy FC.

La blessure de Mathlouthi et l’encaissement du but par Jemal ont mis Roger Lemerre dans une situation assez délicate. Il devra choisir l’un ou l’autre pour garder les bois cet après-midi face à l’EST. Selon nos informations, Aymen Mathlouthi a travaillé tout au long de la semaine pour être fin prêt tout à l’heure.

Quant à Ali Jemal, il s’est préparé dans la perspective de remplacer Mathlouthi au cas où ce dernier ne récupérerait pas à temps.

Selon nos informations et afin d’être juste envers l’un et l’autre, Roger Lemerre a dû attendre l’ultime séance d’entraînement de la semaine, hier, pour trancher. Aymen Mathlouthi a les faveurs de son entraîneur à condition d’être opérationnel à 100 %. Lemerre compte sur lui pour diriger la défense, mais aussi pour encadrer ses jeunes équipiers sur le terrain. Jemal, lui, a raté sa chance de revenir au-devant de la scène en encaissant le but d’égalisation de Galaxy FC, la semaine dernière.

Son bonheur ne pourra se faire qu’en cas de non aptitude de Mathlouthi qui, selon nos informations, redouble d’efforts pour retrouver son rang de premier gardien de l’ESS étant qu’il a la promesse de revenir en sélection nationale.

Boutmène et Baayou opérationnels

L’infirmerie se désemplit au grand bonheur de Roger Lemerre. En effet, le coach étoilé a récupéré cette semaine Zineddine Boutmène et Malek Baayou, rétablis de blessure. Un autre joueur est à la disposition de l’entraîneur étoilé. Il s’agit de Mohamed Amine Ben Amor, ménagé lors du voyage au Botswana. Cela dit, Lemerre et ses hommes aspirent à revenir avec un résultat positif de Radès, histoire de ne pas envenimer une situation déjà critique sur le double volet sportif et financier.

Notons enfin que la réunion du Comité de soutien qui devait se tenir avant-hier a été reportée étant que le président dudit comité, Abdeljalil Bouraoui, a attrapé le covid-19.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire