Il y a des gens qui confondent entre une villa dans un milieu urbain  et une ferme en zone rurale. C’est ainsi que leur jardin devient une vraie basse-cour où se côtoient poules, canard, oies et lapins avec tous les désagréments en nuisance et en odeurs, alors que cela est formellement interdit. D’autres, passionnés par les chiens, élèvent des chiens de race, mais perdent de vue que cette dernière catégorie demande des soins qui reviennent cher (vaccins, visites médicales régulières, nourriture spéciale, etc.). Ne pouvant ou ne voulant pas assumer ces dépenses, ils négligent leurs animaux qui, malades ou affamés (ou les deux à la fois), commencent à hurler et à aboyer tout au long de la journée et font un tel boucan que les voisins sont obligés d’aller se plaindre auprès des autorités.

Conclusion  : quand on ne peut pas assumer ses responsabilités, il est inutile de se lancer dans n’importe quel projet.

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire