Chaque dimanche, La Marsa est, enfin, débarrassée de ses centaines de voitures, permettant aux citoyens de mieux respirer et de déambuler le long du fameux boulevard.  Le hic, c’est qu’au milieu de cette quiétude, surgissent, d’on ne sait où, de nombreux cycles et autres motocycles, brisant ainsi le charme de cette journée sans… voiture. Rectifions le tir.

M.H.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire