Les recettes d’exportation de l’huile d’olive enregistrées, à fin janvier 2022, se sont élevées à 620,6 millions de dinars (MD), soit en hausse de 32 %, par rapport à la même période de l’année dernière, selon les dernières statistiques de l’Observatoire National de l’Agriculture (Onagri). Seulement 18 % de ces recettes proviennent des exportations de l’huile d’olive conditionnées, précise l’ONAGRI, qui fait état d’une baisse de 4 % en termes de quantités d’huile d’olive exportée, soit de 62 mille tonnes, durant la période novembre- janvier 2021, à 59,4 mille tonnes, à fin janvier 2022. S’agissant des variétés, l’huile d’olive extra-vierge représente 85 % de la quantité totale exportée, dont 15 % sont conditionnées. Durant la même période de la campagne précédente (2020-2021).

L’Observatoire a fait état aussi, d’une hausse remarquable de 40 %, du prix moyen de l’huile d’olive durant les trois premiers mois de la campagne 2021-2022, avec une variation de 21 % à 56 %. Une comparaison avec les prix en Espagne au cours du mois de janvier 2022, montre que le prix de l’huile d’olive extra-vierge en vrac exportée par la Tunisie a atteint 10,5 DT/kg (3,20 €/kg) contre 11,1 DT/kg (3,40 €/kg) pour l’huile d’olive espagnole. Le prix moyen à l’export de l’huile d’olive biologique tunisienne enregistré, en janvier 2022, est de l’ordre de 3,47 €/kg contre 3,80 €/kg pour l’huile biologique espagnole.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire