Face au CSHL, les Cabistes ont touché au but.

Enfin une victoire ! Il était largement temps de voir les camarades de Alaâ Dridi renouer avec le succès. Un succès qui est arrivé au bon moment et contre un concurrent pour la relégation directe. Encouragés sans relâche par un public acquis entièrement à leur cause, les « Jaune et Noir» n’ont pas manqué une aussi belle opportunité pour assiéger d’entrée la défense hammamlifoise  via une volonté d’en découdre rapidement avec leurs adversaires du jour. À maintes reprises, ils étaient tout près de l’ouverture du score grâce au virevoltant Khalil Balbouz, qui s’est même vu refuser un penalty flagrant à la 15’ de jeu. Et à force d’essayer, le CAB a réussi à marquer une première fois par Alkhali Bangoura (46’), puis une seconde par Amir Cheikh en 2e période. 

Un stimulant pour aller de l’avant

On a constaté, cette occasion, un léger mieux par rapport à la prestation montrée quelque temps plus tôt à Radès face à l’EST. Mais attention, beaucoup de travail attend le staff technique, et ce, à tous les niveaux. L’équipe n’est pas encore stable, concernant sa composition et demeure très irrégulière dans son rendement, conséquence tout à fait logique du changement de direction et d’entraîneur.  Le CAB est pratiquement assuré de jouer le play-out, il peut alors se préparer sereinement à cette nouvelle étape. La trêve de près de deux semaines devra permettre à Sami Gafsi d’apporter les corrections nécessaires aux insuffisances constatées jusqu’ici. Les prochains matches qui restent à jouer dans cette première partie de championnat constitueront une bonne préparation pour la 2e étape de l’exercice. La victoire devant le CSHL a le mérite de détendre l’atmosphère au sein de la large famille bizertine, du moins momentanément…

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire