Les promesses données par les responsables sont restées vaines et un tel projet, qui paraît indispensable, comme beaucoup d’autres, n’a pas vu le jour jusqu’à présent.

Zarzis est la ville qui compte le plus grand nombre de véhicules au Sud-Est. Mais, bizarrement, elle ne dispose pas de centre de visite technique.

Ainsi, pour passer la visite, il faut se rendre à Médenine, Djerba ou encore Ben Guerdane.

Parfois même, certains sont obligés de se déplacer à l’un des centres avoisinants pour la vérification du numéro de châssis, et ce, sur demande de l’expert ou du service des mines local, en cas d’accident bien sûr. Les promesses données par les responsables sont restées vaines et un tel projet, qui paraît indispensable, comme beaucoup d’autres, n’a pas vu le jour jusqu’à présent. Pourtant, l’emplacement ne pose pas de problème. Un terrain vague est disponible ; ou bien le marché des fruits et légumes construit récemment, à côté de la gare routière, mais déserté par les commerçants et les clients à la fois. Il pourrait subir quelques aménagements internes et faire l’affaire parce que l’attente a trop duré.

Ce manque est péniblement ressenti par les citoyens qui souhaitent avoir leur propre centre.

Charger plus d'articles
Charger plus par Dhaou MAATOUG
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire