Le procureur général égyptien a publié il y a quelques minutes un communiqué dans lequel il rend public les premières constatations à la suite du décès de l’ex-président égyptien Mohamed Morsi.

Le communiqué en question précise que l’accusé, avait demandé la parole lors de son procès et a parlé pendant cinq minutes.

« Après avoir terminé de parler, la séance a été suspendue, mais alors qu’il était, avec d’autres prévenus, dans le box, Mohamed Morsi est tombé à terre et a été transporté en urgence  à l’hôpital où sa mort est proclamée à 16h50 », peut-on lire dans le communiqué rendu public.

Lorsqu’il arrive à l’hôpital, Mohamed Morsi est inconscient, sans pouls et ne réagissait pas aux stimulants.

Charger plus d'articles
Charger plus par Karim Ben Said
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire