La Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica) a adressé une mise en demeure à la chaîne de télévision privée « Attessia » pour une violation enregistrée lors de l’épisode du 24 février dernier, de l’émission « Rendez-vous 9 ».

La violation consiste en la diffusion d’un discours qui accuse Rached Ghannouchi, Samira Chaouachi et Radhouen Masmoudi de « traîtres », a précisé la Haica dans un communiqué publié mardi.

L’Instance de régulation a ajouté que l’épisode concerné de « Rendez-vous 9 » enfreint l’article 22 du cahier de charge d’octroi d’une licence pour la création et l’exploitation d’une chaîne de télévision privée, qui prévoit que « le titulaire de la licence doit assurer l’honnêteté de l’information, le pluralisme et l’équilibre des courants de pensée et d’opinion, dans toutes les émissions, sans porter atteinte à la liberté des journaliste « .

La Haica a appelé la chaîne à se conformer aux règles juridiques et à présenter les différents points de vue, exhortant les journalistes à respecter l’éthique de la profession.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire