Recevant mardi le ministre des Affaires étrangères Othman Jerandi, le président de la République Kais Saied a souligné la nécessité de renforcer les relations avec les pays frères et amis dans le respect mutuel et l’intérêt commun. Il a réitéré le refus de toute forme d’ingérence dans les affaires internes de la Tunisie.

Des organisations étrangères ont réagi à l’état d’exception annoncé par le président Saied le 25 juillet 2021 et aux mesures qui ont suivi dont la dernière en date consiste en la dissolution du parlement sur la base de l’article 72 de la Constitution.

Une décision qui intervient suite à la tenue, la semaine dernière, d’une séance plénière par visioconférence au cours de laquelle 116 députés ont voté pour l’annulation des mesures présidentielles exceptionnelles.

Saied a qualifié cette réunion de vaine tentative de coup d’Etat et dénoncé « un complot contre la sûreté intérieure et extérieure de la Tunisie ».

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire