L’inflation a confirmé sa tendance haussière en augmentant à 7,2 %, au mois de mars 2022, contre 7 % en février et 6,7 % en janvier, selon les données publiées, mercredi, par l’Institut National de la Statistique (INS).

Cette augmentation est expliquée essentiellement, par l’accélération du rythme des hausses des prix des boissons alcoolisées et tabac (21 % contre 19,4 % en février), ainsi que des prix du groupe des articles d’habillement et des chaussures (9,8 % contre 8,9 %) et des prix du groupe des meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer (6,1 % contre 5,7 %). En mars 2022, les prix de l’alimentation ont augmenté de 8,7 % sur un an. Cette hausse provient principalement, du renchérissement des œufs de 22,2 %, de l’huile d’olive de 20,6 %, des fruits frais de 18,9 %, des prix des volailles de 14,1 %, du lait et du fromage de 8,8 %, des poissons frais de 8,6 % et des dérivés de céréales de 7 %. Par ailleurs, les prix des fruits secs ont enregistré une baisse sur un an (- 4,3 %). S’agissant des produits manufacturés et des services, ils ont connu une hausse de 8,4 % sur un an, et ce, en raison de l’enchérissement des produits pharmaceutiques de 4,1 %, des matériaux de construction de 11,2 %, des produits de l’habillement de 9,8 % et des produits d’entretien courant du foyer de 5,9 %. Pour les services, les prix ont bondi de 4,7 % sur un an. Cette augmentation est due à la hausse des prix des services des restaurants, cafés et hôtels de 7,1 %, des services de santé de 4,1 % et des loyers de 4,4 %.

Les prix à la consommation augmentent de 0,8 % en mars 2022

En ce qui concerne les prix à la consommation, ils ont connu une hausse de 0,8 % sur un mois. Ainsi, ils ont progressé, au cours du mois de mars 2022, de 0,8 % après 0,3 % au mois de février et 0,7 % en janvier. Cette augmentation est principalement liée à la hausse des prix de l’alimentation de 1,1 %, des prix des boissons alcoolisées et tabac de 1,4 %, des prix des articles d’habillement et chaussures de 1,3 %, ainsi que les prix des biens et services de transport (+1 %). En variation mensuelle, les prix des produits alimentaires ont évolué de 1,1 %, principalement en raison du renchérissement du groupe  » eaux minérales, boissons gazeuses et jus de fruits  » de 2,7 %, des prix des viandes bovines (+ 2,3%) des prix des légumes frais (+ 2,2%) et des prix des produits dérivés de céréales (+1,3 %). En mars, les prix des produits de l’habillement ont également augmenté de 1,3 % en raison de la hausse des prix des articles d’habillement de 1,4 %, ceux des chaussures de 1,2 %, ceux des tissus de 1,3 % et ceux des accessoires divers de 1,4 %. Les prix des biens et services de transport ont augmentent de 1 %, principalement en raison de la hausse des prix des dépenses d’utilisation des véhicules de 1,8 %, et ce, suite à la mise en application de la nouvelle tarification des carburants.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire