Business France vient de publier son bilan 2021 des investissements internationaux en France. Il fait état d’une forte croissance des investissements internationaux en 2021. Le niveau atteint un niveau historique, la France n’a jamais été aussi attractive qu’en 2021. Plus de 1.600 projets d’investissement étranger ont été recensés en 2021, soit une hausse de 32 % par rapport à 2020. Ces projets ont permis la création ou le maintien de plus de 45.000 emplois, soit une hausse de 30 % par rapport à 2020.

Le bilan publié récemment par Business France sur les investissements internationaux en France démontre l’accélération du processus de ré-industrialisation de l’économie française avec 460 projets industriels d’origine étrangère recensés en 2021, soit une augmentation de 49%.  Ces activités ont permis de contribuer à l’emploi avec 15 000 emplois créés ou maintenus, ce qui correspond à 34 % de l’emploi total des projets internationaux en France.

La France est une destination de premier plan pour la localisation des projets en santé en Europe, le nombre de projets a ainsi augmenté de 33 % par rapport au niveau moyen de 2014-2020 et le nombre d’emplois de 72 %. Ces investissements concernent aussi bien des projets industriels que des projets de R&D d’entreprises internationales spécialisées dans l’industrie pharmaceutique.

L’attractivité de la France se déploie dans un grand nombre de domaines. La France attire aussi bien des investissements internationaux dans la branche industrielle que dans celle des services. En 2021, les principaux secteurs d’investissement sont le commerce et la distribution (14 % des projets et 13 % des emplois), les prestations informatiques (9 % des projets, 11 % des emplois), le conseil et services aux entreprises (7 % des projets, des emplois), la santé (6 % des projets, 6 % des emplois) et l’industrie automobile (5 % des projets, 8 % des emplois).

Classement africain

Le royaume chérifien  deuxième pays africain en nombre de projets derrière la Tunisie, figure dans le top 20 des pays partenaires de la France, occupant ainsi la 17e position en termes d’investissements étrangers dans l’Hexagone, a précisé Stéphane Lecoq lors d’un point de presse consacré à la présentation du bilan des investissements internationaux en France en 2021.Les projets d’origine marocaine sont principalement dans les secteurs des logiciels et des services aux entreprises, a-t-il indiqué, citant à titre d’illustration la startup Allo Garant qui a établi sa filiale internationale à Lyon.

Les trois principales régions d’implantation des projets d’origine marocaine sont la région Paris–Île-de-France (4 projets avec la création de 81 emplois sur trois ans), la région Normandie (3 projets avec la création de 51 emplois sur trois ans) et la région Sud-Provence Alpes-Côte d’Azur (3 projets avec la création de 27 emplois sur trois ans), a  encore   fait remarquer Stéphane Lecoq.

1er investisseur d’Afrique en stock d’IDE

Le taux de couverture de Business France vis-à-vis de ce bilan 2021 s’établit à 87 % en nombre de projets marocains accompagnés et à plus de 92 % pour le potentiel d’emplois créés par ces projets d’origine marocaine. Le hub invest de Business France à Casablanca s’est récemment renforcé avec l’arrivée de Victor Blaize en février 2022 pour accompagner le flux croissant de projets d’origine marocaine.

Citée dans un communiqué de Business France, l’ambassadrice de France au Maroc, Hélène Le Gal, a déclaré que «le bon résultat du Maroc dans ce bilan 2021 illustre la position du royaume en tant que 1er investisseur d’Afrique en stock d’IDE en France, comme l’a également rappelé le ministre Franck Riester lors de son dernier déplacement en novembre 2021».

« C’est aussi, bien entendu, le fruit de l’accompagnement proposé par le bureau Business France à Casablanca en lien avec le Service économique régional à Rabat », s’est-elle réjouie.

En 2021, 1607 projets d’investissement ont été recensés en France, soit une hausse de 32 % par rapport à l’année 2020. Ces projets ont permis la création ou le maintien de 45.008 emplois, soit une augmentation de 30 % par rapport à 2020.

Des investisseurs essentiellement européens

En moyenne, 31 décisions d’investissement ont été recensées par semaine l’année dernière en France. Ces projets proviennent d’une soixantaine de pays différents, mais l’année 2021 est marquée par un renforcement significatif de l’attractivité de la France auprès des investisseurs européens, à l’origine de deux projets sur trois.

L’Allemagne devient le premier pays investisseur en France, avec près de 300 projets, et devant les États-Unis (247 projets). Les Américains restent au premier rang en termes d’emplois (10.118 emplois contre 8.063 pour l’Allemagne). Le Royaume-Uni complète le podium des pays investisseurs en France avec 151 projets recensés (4.202 emplois).

Les décisions de nouvelles implantations sont majoritaires en France. 51 % des projets correspondent à des créations, alors que les extensions représentent 44 % des projets et près de la moitié des emplois.

Charger plus d'articles
  • EXPRESS

    Caisse des Dépôts et Consignations- « Smart Capital » : Pour l’accompagnement annuel du pr…
  • Ils ont dit…

    Omar Bouzaouada, directeur général de l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovat…
  • Des faits et des chiffres

    121 Les réserves en devises auprès de la Banque centrale ont atteint 24.137 MD, selon les …
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire