1- Wahbi Khazri — 16 millions d’euros (Saint-Etienne)
Auteur de 14 buts et 8 passes décisives toutes compétitions confondues lors de sa première saison à l’AS Saint-Etienne, l’international tunisien a amplement rempli sa mission à la pointe de l’attaque stéphanoise en affichant des statistiques affolantes.
Efficace face au but, Khazri a été tout au long de la saison l’homme de base du jeu offensif des siens. Il a finalement réussi à propulser son équipe en Europa League. Sous contrat jusqu’en 2022, Wahbi Khazri (28 ans) doit incarner le renouveau des Verts aux échelles nationale et international.

2- Elyes Skhiri — 12 millions d’euros (Montpellier)
Auteur d’une saison, pour le moins que l’on puisse dire exceptionnelle, sous les couleurs de son club formateur, le MHSC avec 38 apparitions et 3 buts, Skhiri pourrait très probablement quitter le sud de la France vers Florence. En effet, c’est la Fiorentina qui vient de proposer une offre alléchante pour s’attacher les services de l’international tunisien. La polyvalence de Skhiri, son engagement et sa solidité font de lui un joueur redoutable.
Lié à Montpellier jusqu’en 2020, le jeune milieu défensif de 24 ans est une valeur sûre du championnat français.

3- Naïm Sliti — 7 millions d’euros (FCO Dijon)
L’homme-clé du système de Dijon aurait certainement mérité le titre de meilleur joueur de l’équipe cette saison.
En plus de 10 buts et 10 passes décisives, toutes compétitions confondues, l’ex-Lillois n’a cessé de régaler les supporters dijonnais avec sa qualité technique, toujours dans le sens du jeu.
Et, finalement, il a été l’artisan du maintien en inscrivant un doublé lors du match de barrage face à Lens. Sous contrat jusqu’en 2022, Sliti pourrait changer d’air dès cet été, en cas d’offre alléchante. L’Arabie Saoudite pourrait ainsi être la prochaine destination du Tunisien.

4- Dylan Bronn — 7 millions d’euros (La Gantoise)
Cet exercice 2018-2019 aura été celui de l’émulation pour Bronn. Ses prestations convaincantes et sa solidité défensive ainsi que son apport offensif lui ont permis de décrocher le titre de meilleur joueur de son équipe. Il a ainsi disputé 33 matchs et inscrit 8 buts.

5- Youssef Msakni — 3,5 millions d’euros (KAS Eupen)
De retour sur les terrains après une absence prolongée en raison d’une blessure aux ligaments croisés, Msakni n’a pas mis beaucoup de temps pour retrouver son efficacité habituelle.
Auteur d’une deuxième manche de saison satisfaisante avec la formation belge de KAS Eupen, le Capitaine de la Tunisie est sur une courbe ascendante avant d’aborder la CAN.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Ali Arfaoui
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire