La 5e édition de la Fita se confirme comme l’événement majeur pour la promotion des affaires en Afrique. Cette année, la Conférence internationale Fita fera la part belle à trois thématiques spécifiques : le repositionnement de la Tunisie en tant que passerelle pour l’Afrique, le rôle que peut jouer la Tunisie dans la triangulation avec l’Afrique et les préparatifs du sommet Ticad 8. Elle accueillera près de 3.000 participants et une centaine de speakers de haut niveau.

La 5e édition de la Conférence internationale « Financing Investment and Trade in Afric » Fita 2022 s’annonce sous les meilleurs auspices. C’est ce qu’a affirmé l’ancien ministre des Finances et président du comité d’organisation, Nizar Yaïche, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue, jeudi 5 mai à Tunis, pour présenter le programme de cet événement d’envergure internationale. Placée sous le thème « La décennie de tous les défis », Fita 2022 aura lieu les 25 et 26 mai à l’hôtel Laico à Tunis et sera une occasion pour débattre des enjeux post-covid auxquels font face les pays africains.

Réfléchir ensemble sur de nouvelles solutions 

Plantant le décor, Yaïche a fait savoir que la 5e édition de la Fita se tiendra dans un contexte  mondial assez tendu, caractérisé par le lourd  impact  de la crise sanitaire, mais également par les répercussions  de la crise russo-ukrainienne sur les économies mondiales et plus particulièrement sur les pays africains. Ainsi, la conférence internationale Fita sera une occasion de braquer les lumières sur les inégalités qui se creusent et mettre à plat  les fragilités qui s’accentuent sur fond de pandémie et de tensions géopolitiques. « Face à l’inflation galopante, on s’attend à un resserrage des politiques monétaires qui peut impacter négativement les perspectives de croissance à l’échelle mondiale, et ce,  sur fond d’augmentation des inégalités. Clairement, le monde ne peut pas gagner. […] Nous sommes en train de perdre, et peut-être l’autre message qu’il va falloir passer lors de cette Fita, c’est qu’aucun pays au monde ne peut gagner dans un monde qui perd. C’est d’une importance capitale de réfléchir ensemble et de trouver de nouvelles solutions », a-t-il souligné.

Par ailleurs, le commissaire général de la Fita  a fait savoir que cette édition fera la part belle à trois thématiques spécifiques, à savoir le repositionnement de la Tunisie en tant que passerelle pour l’Afrique, le rôle que peut jouer la Tunisie dans la triangulation avec l’Afrique et les préparatifs du sommet Ticad 8 qui se tiendra à Tunis  au mois d’août prochain. Il a lancé un appel aux chefs d’entreprise pour participer massivement à cette édition et s’inscrire sur la plateforme www.fita2022.com

Des panels et des tables rondes au programme 

Anis Jaziri, président du Conseil d’affaires tuniso-afrcain (Tabc), a affirmé que l’événement verra la participation de plusieurs grandes délégations venues de différents pays africains et européens, mais également asiatiques, notamment de Corée du Sud et du Japon. Plus de 540 participants étrangers, issus d’une quarantaine de pays dont des dirigeants d’entreprise et des représentants d’institutions financières internationales, ont confirmé leurs inscriptions sur la plateforme dédiée à la Fita 2022. Cette nouvelle édition accueillera près de 3.000 participants et invités et une centaine de speakers de haut niveau. Elle sera rythmée par des tables rondes sur des thématiques d’actualité, telles que la relance économique, le financement, le tourisme durable, l’entrepreneuriat… etc. Un panel dédié à la présentation du livre blanc des projets pour la Ticad 8 aura lieu au cours de la deuxième journée de la Conférence et sera modéré par le président de la Chambre de commerce tuniso-japonaise, Hédi Ben Abbès.

Jaziri a rappelé que le principal objectif derrière l’organisation de la Fita est de permettre aux chefs d’entreprise de percer le marché africain en développant  leurs réseaux professionnels, estimant que les quatre éditions précédentes furent couronnées de succès. Le président du Tabc a, par ailleurs, affirmé que la Fita, étant  un événement pionnier qui a incité les entreprises tunisiennes à s’orienter vers le marché africain, est devenue un événement très convoité par les organisations internationales.

Présentation de l’exposition universelle 2030 à Busan 

Présent lors de la conférence de presse, l’ambassadeur de Corée du Sud a fait savoir que son pays accorde une grande importance à l’Afrique. Il a précisé que l’ambassade organisera, le 26 mai à l’hôtel Laico, en marge de Fita 2022, un événement composé de trois volets. Les deux premiers volets sont la Korea-Tunisia-Africa Business round table et la Rencontre entre les entrepreneurs de Corée-Tunisie-Libye, qui vont offrir une opportunité cruciale permettant à la Corée et à la Tunisie de tisser une relation de coopération triangulaire avec l’Afrique et notamment la Libye, a-t-il indiqué. Le dernier volet consiste en un dîner-gala qui sera organisé par la délégation coréenne et au cours duquel, une présentation sur l’Exposition Universelle 2030 à Busan est prévue. L’ambassade coréenne organisera sous peu une conférence de presse en vue de communiquer plus d’informations à propos de ces trois volets de l’événement du 26 mai.

Charger plus d'articles
Charger plus par Marwa Saidi
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire