Après la défaite concédée à Radès devant le leader «sang et or», les Monastiriens ont réagi de la plus belle des manières, remportant haut la main le classico sahélien. Faouzi Benzarti et ses hommes aspirent à confirmer leur réveil, cet après-midi à domicile, en alignant la passe de deux devant leur hôte sudiste.

Une seconde défaite d’affilée samedi dernier à Sousse aurait conduit Faouzi Benzarti vers la porte de sortie. Or, le vieux routard est connu pour être un gagneur et il a su booster le moral de ses joueurs afin qu’ils se rachètent. La réaction de Zied Aloui et ses camarades a dépassé de loin les espérances de leur coach. Ils ont infligé une lourde défaite aux Etoilés sur le score de 4-2, remportant ainsi le classico sahélien en alliant manière et résultat.

On ne change pas une équipe qui gagne, mais…

Tout à l’heure, Faouzi Benzarti devra reconduire le même onze de départ qui a remporté la victoire samedi dernier à Sousse. Le capitaine d’équipe, Béchir Ben Saïd, sera comme à son habitude le dernier rempart d’une défense monastirienne qui manque toutefois de lucidité.

Car même si l’USM a gagné devant l’ESS, Béchir Ben Saïd et ses défenseurs ont encaissé deux buts.  Benzarti tâchera de soigner le placement et le replacement des défenseurs centraux, Ousmane Ouattara et Mohamed Saghraoui.

Cela dit, le coach monasitirien ne changera pas une équipe qui gagne pour autant, surtout pas les buteurs de la victoire de Sousse, Zied Aloui, Yousef Abdelli, Roger Aholou et Ousmane Ouattara.

Un adversaire à la portée

Tout à l’heure, les Monastiriens recevront les Sudistes de Ben Guerdane avec l’intention d’aligner la passe de deux. Ils en ont besoin pour rester sur leur lancée, dans la perspective d’avoir, enfin, des résultats réguliers, chose qui a manqué à l’USM depuis le début de la saison.

Par ailleurs, ce n’est pas dans les habitudes de Faouzi Benzarti d’être aussi irrégulier dans ses résultats comme il l’est cette saison à la tête de l’USM. Il est temps d’y remédier !

L’USM, qui occupe actuellement le rang de dauphin, a la faveur du terrain mais aussi des chiffres. Elle reçoit cet après-midi le dernier de la classe. Un adversaire à la portée.

L’USBG se déplace cet après-midi à Monastir alors qu’elle reste sur deux défaites et un match nul aux play-offs. De plus, les Sudistes n’ont pas démontré grand-chose, ces derniers temps, à moins qu’ils fassent de la résistance et parviennent à tenir en échec les Monastiriens comme ils l’ont fait la semaine dernière face aux Sfaxiens. 

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire