Mohamed Ouertani, président de l’ATI : «10.000 entreprises et institutions européennes opèrent en Tunisie»

Intervenant sur les ondes d’une radio privée, Mohamed Ouertani, président de l’Autorité tunisienne des investissements (ATI), a affirmé que le nombre d’échanges avec l’Union européenne, en 2021, s’élevait à 20 milliards d’euros, soit 58% des échanges commerciaux de la Tunisie. Il a également déclaré que le volume des exportations du pays vers l’Union européenne s’est élevé à 70,2%, après une augmentation des exportations de 13,9% en 2021. Ouertani a, par ailleurs, mentionné que les exportations tunisiennes ont augmenté vers cinq destinations européennes, dont la France, où les exportations de la Tunisie ont augmenté de 10,7%, tandis que celles vers l’Italie ont augmenté de 31,4% en 2021. Le président de l’ATI a aussi fait savoir que cette évolution indique la profondeur des liens économiques entre la Tunisie et l’Union européenne. «48% des importations totales de la Tunisie provenaient de l’Union européenne, avec un volume de 30 milliards de dinars, soit une amélioration de 16,9%. La balance des échanges commerciaux tunisiens a enregistré un excédent avec l’Union européenne, notamment avec la France et l’Allemagne. Les investisseurs européens en Tunisie sont d’ailleurs au premier rang des investisseurs étrangers, avec plus de 10.000 entreprises et institutions fournissant plus de 500.000 emplois», a souligné Ouertani qui a également annoncé que les investissements européens représentent 50% du total des investissements étrangers, avec une valeur de 880 millions de dinars en 2021. D’après ses déclarations, «le nombre de projets autorisés par l’Autorité tunisienne des investissements, au cours de la période 2019-2021, est d’environ 61 projets, soit 50% des projets approuvés, avec une valeur d’investissement de 5,1 milliards de dinars et une capacité opérationnelle de 25 mille emplois». Ouertani a, également, confirmé que les projets se répartissent en projets de création et projets d’expansion. En ce qui concerne  le nombre de projets de la première catégorie, il s’élève à 39 nouveaux projets d’une valeur totale d’investissement de 4 milliards de dinars. «Les projets d’investissement autorisés sont répartis sur plusieurs secteurs. Les projets industriels occupent la première place pour une valeur totale d’investissement de 2,97 milliards de dinars et une capacité opérationnelle de 15.614 emplois», a certifié le président de l’ATI.

BTS : 2021, une année record pour les financements

L’assemblée générale de la BTS Bank, tenue récemment au siège de la Maison de l’entreprise, a approuvé les états financiers et les résultats afférents à l’exercice 2021. Ainsi, le résultat net s’est inscrit en hausse de 57% en 2021 pour atteindre 7,054 MD (12e au niveau du classement des banques de la place), ce qui traduit une évolution dans l’ensemble des activités de la banque (méso-finance, leasing, microcrédit…). Le PNB a enregistré une évolution de 21% pour atteindre 56,6 MD en 2021, ce qui a permis aux capitaux propres d’atteindre un niveau de 100 millions de dinars en 2021. L’encours de crédits à la clientèle s’élève à 1.351,7 MD contre 1.295 MD au titre de l’année 2020, soit une évolution de l’ordre de 4,4%. Le total bilan a atteint en 2021 un niveau de 1.677 MD contre 1.586 MD en 2020.

L’activité de la banque en 2021 a été marquée par un niveau record de financements avec des approbations qui avoisinent 15.000 crédits avec une enveloppe d’investissement de l’ordre de 201 MD contre 11.000 et 180.6 MD en 2020, soit une évolution d’environ 35% en termes de nombre de crédits et 11,3% en termes de coût d’investissement par rapport à l’année 2020. Une enveloppe de 35 MD a été servie aux jeunes entrepreneurs pour atténuer les répercussions économiques néfastes dues à la pandémie de la Covid-19. En matière de refinancement, la BTS Bank a décaissé en 2021 environ 90 MD au profit de 200 AMC permettant le financement d’environ 41.000 clients. La BTS Bank a lancé en 2021 l’activité de la monétique par la mise en place de 13 DAB dans le cadre d’un programme global couvrant l’ensemble de son réseau. Misant sur le digital en tant que vecteur de renforcement de l’inclusion financière et d’amélioration de la qualité du service, la BTS BANK a engagé en 2021 un programme de transformation digitale s’étalant sur la période (2022-2024), ce programme vise essentiellement la fourniture de ces services à sa clientèle via les canaux de communication, le financement accompagné d’une approche de marketing digital et la mise en place de nouvelles solutions de paiement mobile au profit de ses clients.

  • Express

    Finance : Aptbef devient CBF A la cérémonie du cinquantenaire de l’Association professionn…
  • Express

    Ansi : Mise en garde contre «Borat RAT» L’Agence nationale de la sécurité informatique (An…
  • Express

    Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation : «Hack for Digitalisation», les 7 e…
Charger plus d'articles
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire