A 27 ans, Ons Jabeur est au summum de sa forme, pourvu qu’elle ne se blesse pas, et au sommet de son art, si bien qu’elle devrait accrocher une  nouvelle étoile à son palmarès. Avec ce nouveau titre obtenu le samedi 7 mai 2022 à Madrid, l’ambition de décrocher un Grand Chelem à Roland-Garros ou Wimbledon n’est plus un pari impossible ou une gageure, mais une performance réalisable pour le couronnement de sa carrière. Pour ne pas avoir de regret et croire en ses capacités et repousser ses limites, que personne ne connaît… Jusqu’où ira-t-elle ?


Une nouvelle déferlante de compliments et d’honneurs est rendue à notre championne nationale Ons Jabeur à la suite de son second sacre en simple du tableau féminin. Une nouvelle prouesse à la suite de sa consécration à l’Open WTA 1000 de Madrid qui prouve l’immensité de son talent. Au moment où de nombreux observateurs ont cru qu’elle fléchirait en 2022 après une année 2021 époustouflante  et remarquable, elle fait de nouveau taire les sceptiques et se maintient dans le Top 10. Mieux encore, elle retrouve son meilleur classement en redevenant 7e mondiale avec 3.895 points et une progression de trois places. Une position qu’elle avait occupée le 1er novembre 2021. Elle arrive à défendre ses points acquis l’an passé et porte un statut d’adversaire à battre. En attendant, Ons régale ses fans et la voir jouer avec autant d’assurance et de détermination ces derniers temps fait plaisir aux puristes du sport de la balle jaune.

Ons Jabeur brise la malédiction des finales qui l’ont privée de nombreux trophées. Sur le circuit WTA, après quatre finales perdues, respectivement en 2018 à Moscou, l’an passé à Chicago et 2 fois en 2021 et en 2022 à Charleston (Etats-Unis), elle compte désormais inverser la tendance avec une seconde finale gagnée en un an. Sans oublier une finale perdue en double en 2021, c’en est trop pour Ons qui prend une belle revanche sur le sort, raquette à la main et compte se hisser au sommet. Après de brillantes performances dans de nombreux tournois du Grand Chelem, avec deux quarts de finale à l’Open d’Australie en 2020 et l’an dernier à Wimbledon en Angleterre, la joueuse continue de gravir les échelons. Son dernier titre sur la terre battue espagnole peut lui permettre de voir venir et viser un nouveau trophée soit à Rome, soit au prestigieux tournoi de Roland-Garros en France. «A cœur vaillant, rien d’impossible», affirme une devise de Jacques Cœur au cours du XVe siècle.

Donc avec du courage et de la conviction, Ons peut venir à bout de tout et réussir tout ce qu’elle entreprend. Toute la Tunisie est derrière sa championne.

Devenir numéro 1 mondiale

Ons Jabeur,née le 28 août 1994 à Ksar Hellal, est une joueuse de tennis tunisienne, professionnelle depuis 2012. Elle remporte le tournoi de Roland-Garros 2011 en simple junior. Après une entrée fracassante au Top 100 en 2017 puis au Top 10 en 2021, on se demande jusqu’où peut aller notre Ons nationale ? Peut-elle viser le Top 5 ou devenir numéro 1 mondiale durant les prochaines années ? C’est ce que tout un peuple, debout comme un seul homme et uni autour de sa championne, lui souhaite. Après un début d’année 2022 difficile entaché d’une blessure qui lui a fait manquer l’Open d’Australie, elle revient progressivement à sa forme optimale en remportant le dernier tournoi madrilène. Avec ce Master WTA 1000 glané, elle devient la première joueuse africaine et arabe à atteindre un tel niveau. Ons Jabeur a fait de gros progrès, notamment sur le plan mental. C’est une victoire d’équipe forcément et il ne faut pas oublier l’apport de son préparateur physique et époux, Karim Kamoun, et son coach, Issam Jellali, depuis de très longues années. Sa panoplie dans le jeu et ses nombreuses variantes lui valent la reconnaissance du public connaisseur qui apprécie autant ses «dropshots», de redoutables amortis de balle devant le filet de l’adversaire que les balles reprises entre les jambes qui font mouche dans le camp adverse. Son talent n’a d’égal que sa personnalité, de plus en plus affirmée sur les courts.

A l’heure où l’on écrit, la talentueuse Ons Jabeur vient de s’imposer en deux manches contre l’Australienne Ajla Tomjlanovic, et se qualifie aux huitièmes de finale du tournoi de Rome. Elle devait affronter la Kazakhstanaise Y.Putintseva (40e mondiale), hier jeudi 12 mai 2022 et se rapproche d’une seconde finale consécutive en 10 jours… En attendant, c’est quasiment un match par jour pour Ons Jabeur depuis quelque temps qui fait montre d’une endurance et d‘une force à toute épreuve.

La marche vers les sommets est enclenchée pour Ons Jabeur. Pourvu que rien ne l’arrête en si bon chemin. A ce rythme, elle pourrait fort bien entrer dans le Panthéon des meilleurs sportifs et athlètes, toutes disciplines confondues, de l’histoire de la nation tunisienne.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Salem Kechiche
Charger plus dans Magazine La Presse

Laisser un commentaire