Ballotté d’un endroit à un autre depuis le début du play-off, l’USBG n’a non seulement pu «s’enraciner» jusque-là en phase 2 du championnat, mais elle ne peut aussi compter sur la billetterie pour renflouer les caisses du club. C’est donc avec étonnement que l’exécutif a pris connaissance de la demande pour le règlement des dus des forces de l’ordre qui assurent leurs matches. Le montant en question s’élève à 20.000 dinars. Une somme que l’USBG ne peut pas payer actuellement en raison de la crise qui secoue  le club. Aux dernières nouvelles, l’USBG aurait même menacé de quitter la compétition à ce stade…

Nabil Maâloul va sortir

par la grande porte

Sacré champion du Koweït avec le Koweït SC, le technicien Nabil Maâloul ne renouvellerait cependant pas l’expérience avec le club koweïtien. L’engagement de Mâaloul prend fin à la fin de ce mois et l’entraîneur tunisien sera donc sur le marché cet été. Maâloul avait opté pour le Koweït SC en octobre 2021. Il a remporté la Coupe du Koweït et le championnat.

Les meilleurs ambassadeurs

Nos expatriés ont excellé ces derniers jours en Egypte. Tout d’abord Bilel Saïdani, coéquipier de Seïf Tka à Ceramica Cléopatra. Incorporé lors de la dernière demi-heure de jeu en tant que milieu relayeur, Saïdani, ancien taulier du CAB, a fait le job face à El Gouna et a même, peut-être, gagné ses galons de titulaire. Aussi, du côté d’Eastern Company, Mohamed Ali Trabelsi et surtout Firas Aifia ont été très bien notés en marge du match face à Al Mokawloun. La dernière journée du championnat égyptien a aussi opposé Aymen Sfaxi, sociétaire de Future FC, et Azmi Ghouma, pensionnaire de  Pharco. Lors de ce duel, Sfaxi a été égal à lui-même avec une activité débordante sur le couloir droit. Enfin, au sein du onze à Mouïne Châabani, Elyès Jelassi brille à nouveau avec une frappe en pleine lucarne sous les couleurs d’Al Masry SC.

EST-ESS : mise en garde pour un Classico à guichets fermés

Dans la perspective du choc de cet après-midi, l’Espérance Sportive de Tunis a invité ses fans à faire preuve de civisme sur les travées du stade Hamadi-Agrebi de Radès. Par ailleurs, outre les 8.000 abonnés «sang et or» attendus à Radès, les 9.000 tickets mis en circulation ont tous été écoulés.

Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire