Sans être trop convaincants, mais maîtrisant parfaitement les débats, les « Sang et Or » ont su tirer leur épingle du jeu, remportant une précieuse victoire qui leur permet de creuser l’écart par rapport à leurs poursuivants directs.

Stade olympique Hamadi-Agrebi de Radès. EST bat ESS : 1-0. (Score acquis à la mi-temps). But de Abderrazek Bouazra (12’, CSC). Arbitrage : Nidhal Letaief (arbitre central) et Oussema Ben Ishak (arbitre VAR).

EST : Debchi, Badrane (Amamou 63’), Chammam, Fedaa, Chetti, Coulibaly, Chaalali, Ben Romdhane, Bougrine (El Houni 27’), Iwuala (Badri 80’) et Eduwo (Ben Hammouda 80’).

ESS : Jemal, Boughattas, Bouazra, Kechiche, Jammeli (Laaouafi 58’), Ben Ayada, Mbé, Zaddem, Abid (Zid 89’), Dhaoui (Boutmène 72’) et El Aouani (Bongonga 72’ ; Adem 89’).

Espérantistes et Etoilés ont abordé le classico, hier, avec la même intention : faire une bonne réaction après leurs contre-performances respectives de la semaine dernière. L’EST a livré une petite prestation lors du derby. Encore heureux les « Sang et Or » qu’ils aient fait match nul. Quant aux Etoilés, ils ont concédé une lourde défaite devant l’USM (4-2). Une contre-performance qui a coûté sa place à l’entraineur Lassaad Jarda.

Et ce sont les Espérantistes qui se sont montrés les plus entreprenants, mais aussi les plus réalistes. Après un premier tir renvoyé par un défenseur étoilé à la 3’, Iwuala est revenu à la charge neuf minutes plus tard : servi sur un plateau par Chaalali qui piqua la balle à Bouazra, le Nigérian se faufila sur la gauche et a vu son tir croisé dévié par le même Bouazra qui trompa son propre gardien, ouvrant la marque contre son camp (12’).

Un but encaissé tôt qui perturba les plans des visiteurs. Sauf que ces derniers ont mis du temps pour réagir et leur première tentative sérieuse a été sans véritable danger pour la défense espérantiste qui dégagea sans difficulté un corner d’Oussama Abid (32’).

Du côté espérantiste, Iwuala a été le joueur le plus actif sur le terrain. Il a failli doubler la mise à la 34’, mais son tir croisé a été dévié en corner. Une minute plus tard, Eduwo remit pour Ben Romdhane dont la balle passa au-dessus (35’). Et les « Sang et Or » de rejoindre les vestiaires pour la pause mi-temps en se contentant d’une petite avance d’un but.

Tentatives par ici, tentatives par là…

La deuxième mi-temps est connue pour être celle des entraîneurs, Radhi Jaïdi comme Moez Gazzah ont opéré chacun des changements. Le coach « sang et or », dans la perspective de préserver son avantage du score et pourquoi pas le consolider par un deuxième but mais sans prendre de risques inutiles. L’entraîneur étoilé a cherché à revenir dans le match comme il pouvait. Du coup, on a assisté à des tentatives de part et d’autre et les débats sont devenus plus équilibrés en deuxième mi-temps.

Si du côté de l’EST, on a eu droit à une grosse occasion dont l’auteur a été Ben Romdhane qui, servi par Chaalali, a vu son puissant tir dévié en corner par Jemal (55’), les tentatives des Etoilés ont manqué de punch à l’image du centre de Laaouafi dévié en corner par Amamou (70’). Cinq minutes plus tard, le même Laaouafi est revenu à la charge, mais son centre a raté le cadre (75’) !

Bref, Sans être trop convaincants mais réalistes à souhait, les Espérantistes ont remporté une précieuse victoire qui leur permet de creuser l’écart par rapport à leurs poursuivants directs et prendre ainsi une jolie option pour le titre. Les Etoilés, eux, doivent soigner davantage leur copie s’ils veulent renouer avec la victoire.

crédit photo : © Mokhtar HMIMA
Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire