En Tunisie, ce grand rendez-vous annuel se déroulera aujourd’hui, 19 mai au siège de l’Alliance française de Tunis ; le 20 mai aux Instituts français de Sousse et Sfax ; le 21 mai à l’Institut français de Tunisie et aux Alliances françaises de Bizerte, Kairouan, Gabès, Gafsa et Djerba.

Organisée chaque année par l’Institut français de Tunisie (IFT) avec des partenaires à Tunis et dans d’autres villes, « La Nuit des idées » est une invitation à découvrir l’actualité des savoirs, à écouter celles et ceux qui font avancer les idées dans tous les domaines et à échanger sur les grands enjeux de notre temps.

Depuis son lancement en France le 26 janvier 2017, ce format de rencontres intellectuelles circule à travers le monde proposant au public de venir écouter des chercheurs de toutes disciplines, aux propos souvent exigeants, mais à des heures qui rompent avec l’ordinaire du colloque et dans l’effervescence d’une véritable fête de la pensée.    

Après Londres, Berlin, New York, la formule s’est diffusée dans de nombreuses villes, dont Athènes, Tokyo, Rabat, Casablanca, Buenos Aires, Prague, ou encore Rome et en Tunisie réunissant chaque fois des milliers de spectateurs. Chaque année, la thématique générale est renouvelée : « Un monde commun » en 2017, «L’imagination au pouvoir» en 2018, l’année d’après c’était «Face au présent» et en 2020 « Être vivant », « Proches » en 2021, cette année, La nuit des idées portera sur le thème «(Re)construire ensemble».

En Tunisie, ce grand rendez-vous annuel se déroulera comme suit : le 19 mai au siège de l’Alliance française de Tunis ; le 20 mai aux Instituts français de Sousse et Sfax ; le 21 mai à l’Institut français de Tunisie et aux Alliances françaises de Bizerte, Kairouan, Gabès, Gafsa et Djerba.

A Tunis, l’IFT organise, le 21 mai, cette nouvelle édition de la Nuit des idées, avec deux grandes nouveautés : le programme débutera dès le matin et se déroulera toute la journée et la soirée. Il aura lieu en partenariat avec des acteurs culturels et associatifs du centre-ville et de la Médina de Tunis autour d’une volonté commune : agir en réseau pour dynamiser la vie culturelle dans le centre de Tunis.

Au programme, la (re) découverte des lieux incontournables de la Médina avec l’Association L’Art Rue qui invite le public dès le matin à la rencontre de ses espaces de création et d’expérimentation, ainsi que par l’Association Edifices et Mémoires qui proposera des visites secrètes de la vieille ville, guidées par cinq personnalités surprises. Au menu, également, des mises en lumière des métiers du design, de l’écologie, des arts visuels et numériques dirigées par l’association Collectif Créatif, une participation à une des étapes de la construction du plaidoyer d’Al Badil (Association alternative culturelle) en faveur des arts de la scène, une exposition au 32 bis d’une fresque composée de 66 pièces d’aluminium sur 90 m², réalisée par Atef Maatallah, la découverte des espaces du Central et bien d’autres surprises encore pour cette « journée » des idées qui se poursuivra jusque tard dans la nuit à l’Institut français de Tunisie.

À partir de 16h30, l’IFT sera le lieu de partages d’expériences et d’idées à travers un dialogue entre l’architecte Christophe Hutin et Mounir Ayoub représentant respectivement les pavillons français et suisse à la Biennale d’architecture de Venise 2021, la découverte des travaux des étudiants de l’Ecole nationale d’architecture et d’urbanisme de Tunis (Enau), des projections, des rencontres-débats autour de projets soutenus par la société civile en lien avec le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (Ftdes). Il sera question, aussi, d’une conférence sur le crowdfunding, un speed dating scientifique regroupant une quinzaine de scientifiques sous forme d’un échange individualisé de quelques minutes, des expériences VR et un concert inédit du producteur et musicien Ammar 808 !

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire