Un film d’une saisissante beauté de Théo Angelopoulos avec Jeanne Moreau et Marcello Mastroianni, «Le pas suspendu de la cigogne», clôturera ce soir, à partir de 18h00, la rétrospective de l’œuvre du réalisateur grec, organisée par la Cinémathèque tunisienne depuis le 11 mai 2022.

Ce soir, à la Salle Tahar-Cheriaa à la Cité de la culture Chedli-Kélibi, à partir de 18h00, aura lieu la clôture de la rétrospective de l’œuvre du réalisateur grec Théo Angelopoulos, organisée par la Cinémathèque tunisienne depuis le 11 mai 2022. Un film de 1991, curieusement apaisant malgré les limites conditions du tournage, signé par un grand cinéaste. Dans une ville du nord de la Grèce, des réfugiés de diverses nationalités attendent de pouvoir traverser le fleuve qui sert de frontière. Alexandre, un jeune journaliste de télévision, croit reconnaître parmi eux un ancien homme politique, disparu mystérieusement dix années plus tôt. Quittant la tension toujours plus vive entre les réfugiés, il revient à Athènes et enquête sur le politicien. Il rencontre ainsi son ancienne épouse, qui veut oublier et assure que son mari est mort. Alexander parvient à la convaincre de l’accompagner jusqu’à la frontière. A déguster, ne serait-ce que pour le magnifique plan-séquence avec Jeanne Moreau et Marcello !

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire