C’est un réseau de compétences au service de l’élevage, de la santé animale, de la santé publique, de la qualité des productions animales et des produits alimentaires.

Il a vu le jour suite à une initiative d’un groupe  de vétérinaires tunisiens  conscients de la nécessité de contribuer à la promotion et au developpement de domaines de leurs compétences .

Il s’agit de M.V.I (medical veterinary international) composé de sommités vétérinaires dans notre pays. Une rencontre fortuite avec Monsieur Mohamed methnani membre de ce réseau nous a offert l’opportunité de découvrir le travail de labeur entrepris par ce réseau à travers le différentes zones du pays :

«Notre initiative répond à un besoin ressenti face aux graves crises sanitaires qui affectent le cheptel et la population, surtout lorsqu’on sait qu’il y a des contraintes que rencontrent les pays émergents à cause de la disparité des stratégies et des moyens mis à disposition »

Dans un monde qui vit une explosion démographique ,la demande mondiale de viande connait aussi une croissance fulgurante comme l’argumente notre interlocuteur par le langage des chiffres : la population mondiale ne cesse d’augmenter et les chiffres explosent. En 2050 ,nous passerons la barre de  9 milliards ,accentuant par voie de conséquence la demande de viande qui augmentera de 76 %,celle des produits laitiers passera la barre de 62% ,des chiffres qui argumentent notre souci majeur de préserver et protéger nos ressources animales et notre cheptel en général contre les maladies qui les guettent ».

Un éventail d’axes autour desquels pivotent les actions de M.V.I pour citer la production et santé animale ,la pharmacie vétérinaire ,la qualité et la salubrité des aliments et la nutrition animale qui constitue le talon d’Achille des activités entreprises par ce réseau et la collaboration fructueuse avec (GMS –grands moulins du sud ) laisse présager un avenir florissant pour ce réseau qui exploite ce créneau pour conférer une dimension consistante en agroalimentaire à ses œuvres .

Mr Mohamed methnani passe en revu un arsenal  de  moyens mis en place par ce réseau pour construire une image de marque et imposer un label de qualité des services proposés « des consultants hautement qualifiés spécialisés en médecine vétérinaire par espèce et filière ,des laboratoires de biologie vétérinaire  et d’analyses chimiques et des ingénieurs  de terrain .Le champ d’action de M.V.I dépasse nos frontières ,ce qui traduit l’importance de ces moyens liés étroitement à l’importance des actions contractées avec les pays demandeurs  et les organisations internationales »

Notre invité ne manque pas de bifurquer sur l’importance d’intervention d’autres acteurs pour conférer à ce secteur la dimension qui lui sied le mieux comme instaurer de études académiques dans le cursus des études de l’école nationale de médecine vétérinaire de Sidi Thabet : cela permettra de faciliter l’installation des jeunes diplômés dans les différentes régions du pays et une meilleure  intégration dans les circuits de la coopération internationale ».

M.V.I continue son tour de Tunisie. Après Tozeur  avec un colloque sur  le thème de l’élevage camelin, c’est au tour de Tabarka  d’abriter au debut de la semaine  les travaux de la rencontre nord-ouest pour la promotion des ressources génétiques locales des bovins, caprins et volailles fermiers. Nous y reviendrons ….

 

                                                                                   

Charger plus d'articles
Charger plus par Hafedh Trabelsi
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire