Une ambiance gaie et une affluence remarquable ont marqué la foire des fleurs et des plantes  au Belvédère, samedi dernier. Petits comme grands ont profité du beau temps et de toutes sortes de verdure qui enivrent les sens et sont un pur bonheur pour les yeux.


Le parc du Belvédère abrite du 12 au 29 mai la 25e édition de cet événement dédié aux fleurs et plantes de toutes sortes. Organisé par la municipalité de Tunis et l’association des Amis du Belvédère, cet événement est, en quelque sorte, une occasion pour encourager les Tunisiens à accorder plus d’attention et d’importance à la sauvegarde de l’environnement, et à ancrer chez eux la culture du respect de la nature. Le coup d’envoi de cet évènement annuel a donc démarré il y a une semaine et les passionnés de plantes et adeptes de jardinage n’ont pas raté cette occasion et se sont rendus en grand nombre pour profiter des offres, ainsi que de l’ambiance relaxante, apaisante et la beauté de la verdure que procure cet environnement.

Par un jour printanier, pendant la matinée, nous étions là, dans le grand espace du parc du Belvédère, là où les pépiniéristes ont installé leurs stands pour présenter leurs marchandises  aux passionnés qui venaient pour orner leurs balcons et jardins de toutes sortes de plantes et fleurs. Dans ces espaces verts, nous avons rencontré des familles accompagnées de leurs enfants, qui sont sortis pour s’aérer et profiter de cette occasion, synonyme de vie, de joie et de prospérité. Une fois sur les lieux, on remarquait les stands avec une quinzaine d’exposants et de pépiniéristes qui présentaient leurs plantes aromatisées, des roses de toutes les couleurs…. pour tous les amoureux de la nature. Les marchands de pots colorés étaient présents aussi. En plusieurs formats, grands, moyens et petits, de couleurs variées, on propose aux potentiels clients des pots en céramique pour plantes. «Les prix varient entre 35 dinars pour le plus grand pot et deux dinars pour le plus petit pot qui peut servir même d’objet de décoration dans la maison», note l’un des vendeurs avant de se diriger vers sa clientèle qui affluait pour répondre à ses questions et la servir.

Une grande foule, déjà présente lors de cette matinée ensoleillée, se déplaçait d’un stand à l’autre et prenait des conseils auprès des vendeurs par rapport à l’entretien des plantes chez soi, ainsi que les prix… Nous avons rencontré une femme assez âgée, accompagnée de son fils et de sa belle-fille, elle ne rate jamais cet évènement spécial et profite des prix cassés. Intéressée par la plantation des fleurs et même les plantes médicinales, telles que basilic et le girofle,  non seulement pour le côté esthétique et la bonne odeur des fleurs, mais aussi pour le côté médicinal et aromatisant puisqu’ils sont couramment utilisés pour l’aromatisation de certains mets, tels que la pizza, mais aussi comme répulsif naturel contre les moustiques, elle a précisé que cette foire était une occasion pour elle et sa famille pour orner son jardin de nouvelles plantations et profiter des prix super cassés que proposent les exposants.

Un peu plus loin, dans un autre stand, nous avons croisé un homme accompagné de sa fille. Amoureux de la verdure et adepte du jardinage, son passe-temps favori, il a profité de ce festival pour garnir son jardin. Sa petite fille, âgée de 7 ans, a été même excitée à l’idée d’acheter des roses et de les planter pour les offrir à sa maman à l’occasion de la fête des mères qui se tient chaque dernier dimanche du mois de mai.

Retour en force

«Nous débutons notre journée de 7h00 jusqu’à 19h00. Les visiteurs sont au rendez-vous. Cet événement s’est éclipsé pendant deux années consécutives à cause de la crise sanitaire de la Covid, mais l’édition actuelle connaît du succès auprès des amoureux de la nature, qui viennent quotidiennement pour acheter des plantes d’intérieur, des roses de toutes les couleurs…», précise l’un des pépiniéristes qui vendait différentes plantes à des prix allant de 2 jusqu’à 10 dinars.

Au cours de notre balade, nous avons croisé aussi deux jeunes filles accompagnées de leur caniche, se déplaçant d’un vendeur à un autre, à la recherche de fleurs à planter dans leurs mini-jardins au balcon. «L’hiver, temps de grisaille, est passé et a cédé sa place au printemps, synonyme de joie, de gaieté, de soleil et de fleurs, nous sommes venues pour chercher des plantes qui sentent bon et des fleurs pour décorer notre maison», nous explique Samia.

Cette manifestation festive a été tant attendue par les passionnés des verdures et des plantes qui y ont trouvé leur bonheur. Ils ont non seulement profité de l’environnement, qui était autant une détente pour l’esprit que pour l’œil, mais c’était aussi au plus grand bonbeur de leurs jardins car leurs paniers étaient bien garnis.

Charger plus d'articles
Charger plus par Hela SAYADI
Charger plus dans Magazine La Presse

Laisser un commentaire