Salon « Munich Fabric Start » : Promouvoir le «Made in Tunisia»

C’est du 30 août au 1er septembre 2022 que se déroulera le Salon «Munich Fabric Start » à Munich, en Allemagne. D’après le Centre de promotion des exportations (Cepex), la Tunisie qui prendra part à cette manifestion, après plusieurs éditions annulées en raison de la crise sanitaire, vise la promotion des compétences des entreprises tunisiennes opérant dans le secteur du textile et de l’habillement, et à explorer les opportunités du marché allemand en matière d’exportation du « Made in Tunisia». Près de 1.000 exposants entre fournisseurs de matières premières et fabricants de jean et 15.000 visiteurs sont attendus à ce Salon, considéré comme l’un des principaux salons européens du textile. Selon le site du Cepex, les entreprises tunisiennes opérant dans le secteur du textile et de l’habillement sont appelées à déposer leurs candidatures de participation avant le 6 juin prochain.

Fadhel Abdelkefi, président du parti Afek Tounès : «Impossible de faire des réformes avec les méthodes actuelles»

Fadhel Abdelkefi, président du parti Afek Tounès, considère qu’il est « impossible d’appliquer un accord avec le Fonds monétaire international et de faire des réformes avec les méthodes actuelles». Selon lui, « le gel des salaires et des recrutements, la cession des institutions étatiques et la révision du système de subvention sont des conditions qui ne marchent pas. Le climat en Tunisie peut changer en 6 mois par un coup de crayon, en changeant les lois archaïques et à travers un dialogue constructeur. Cela permettra d’améliorer les conditions  tunisiennes  après 2 ou 4 ans ».

Kristalina Georgieva : «L’envolée des prix de l’énergie  limite les marges de manœuvre»

Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), vient de déclarer en marge de la réunion des ministres des Finances et banquiers centraux du G7 en Allemagne, que l’envolée des prix de l’énergie et des produits alimentaires, provoquée par la guerre en Ukraine et la politique chinoise face à la Covid-19, limitent les marges de manœuvre des banques centrales face à l’inflation. Selon elle, « de multiples phases de tensions inflationnistes sont attendues ». Aussi, l’inflation a cessé d’être transitoire et liée à un contexte particulier, comme en 2021, lors de l’apparition du variant Omicron. Les responsables économiques et financiers devraient se préparer à affronter d’autres chocs d’inflation, a assuré la patronne du FMI. Il devient de plus en plus difficile pour les banques centrales de faire baisser l’inflation sans provoquer des récessions.

  • Express

      Hammamet du 16 au 18 novembre 2023 : Salon international de l’agroalimentaire Organ…
  • Express

      Amen Bank : Le produit net bancaire a atteint 490,6 millions de dinars Au 31 décemb…
  • Express

      Foire Internationale de Gabès — 25-27 janvier : Salon international du pétrole, du …
Charger plus d'articles
  • Express

      Hammamet du 16 au 18 novembre 2023 : Salon international de l’agroalimentaire Organ…
  • Des faits et des chiffres

      10,3% D’après l’Agence de promotion des investissements agricoles, la valeur des in…
  • Express

      Amen Bank : Le produit net bancaire a atteint 490,6 millions de dinars Au 31 décemb…
Charger plus par Saoussen BOULEKBACHE
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire