Le moringa, appelé aussi arbre de vie, est une plante médicinale qui possède une grande quantité de vitamines et minéraux, comme, par exemple, le fer, les caroténoïdes, la quercétine, la vitamine C, entre autres, riches en propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

De ce fait, cette plante a été utilisée pour soigner certaines maladies respiratoires, diminuer l’angoisse, perdre du poids, et pour contrôler la concentration de glucose dans le sang chez les diabétiques. Toutefois, il y a peu d’études qui prouvent tous ces bénéfices, il manque la description des doses minimales, ainsi que les détails de leur sécurité pour un usage humain.

Le nom scientifique du moringa est Moringa Oleifera, et normalement la partie la plus utilisée c’est la feuille.

Possibles bienfaits du moringa

Selon quelques études scientifiques, le moringa peut être efficace pour :

1. Augmenter la capacité respiratoire

Certaines études indiquent que cette plante pourrait être capable de soulager des symptômes de maladies respiratoires chroniques, comme l’asthme, parce qu’elle aide à augmenter les concentrations d’hémoglobine, et, de cette façon, augmenter aussi l’oxygène qui circule dans le sang.

2. Prévenir le diabète

Le moringa a des propriétés antioxydantes qui peuvent aider à réguler le stress oxydatif dans l’organisme, ce qui fait réduire le taux de sucre dans le sang, ainsi que protéger les cellules du corps.

3. Protéger le cœur

Comme le moringa est riche en fibres, il peut aider à diminuer l’absorption du cholestérol dans l’intestin et aussi réduire la formation des plaques de graisse dans les artères, et, donc, diminuer le risque de maladies cardiovasculaires.

De plus, grâce à son effet antioxydant, le moringa pourrait aussi éviter ou diminuer l’inflammation dans l’organisme, ce qui contribue à la santé du cœur.

4. Contrôler la tension artérielle

Du fait de la présence de tocophérols, de polyphénols et de flavonoïdes dans sa composition, le moringa pourrait participer à contrôler la tension artérielle, puisque ces substances ont un effet vasodilatateur, qui aide les vaisseaux sanguins à se détendre et ainsi améliorer la circulation sanguine.

5. Faciliter la perte de poids

Le moringa est une plante riche en fibres et protéines qui peuvent augmenter la sensation de satiété. Et, par conséquent, diminuer la quantité d’aliments et calories consommés, facilitant ainsi la perte de poids.

D’ailleurs, certaines études réalisées ont montré que le moringa peut aider à baisser la quantité de graisse accumulée dans le corps.

6. Prévenir et combattre l’anémie

Les feuilles du moringa comptent une grande quantité de fer (105 mg pour chaque 100g), ce qui peut favoriser la formation de globules rouges et, de cette façon, augmenter la quantité de l’hémoglobine dans le sang. Ce fait peut aider dans le traitement de l’anémie, surtout celle causée par manque de fer.

7. Augmenter les défenses

immunitaires

Dans sa composition, le moringa contient de la vitamine C, des polyphénols et le bêta-carotène, des substances ayant un potentiel pour renforcer le système immunitaire, en augmentant les défenses naturelles de l’organisme.

8. Avoir un effet analgésique

et anti-inflammatoire

Grâce à la présence des isothiocyanates, de quercétine et de l’acide chlorogénique, des substances qui aident à diminuer les processus inflammatoires, le moringa pourrait être utilisé pour soulager les symptômes des problèmes inflammatoires, comme le rhumatisme ou même l’inflammation de la prostate.

9. Protéger et hydrater la peau

En raison du grand nombre de vitamines B, C E et A, cette plante peut favoriser la formation de collagène, et, de plus, faciliter la cicatrisation de la peau et son hydratation.

10.  Améliorer le système

gastrointestinal

La consommation du moringa pourra prévenir et faciliter le traitement des ulcères de l’estomac, ainsi que combattre la constipation, grâce aux grandes quantités de fibres qu’il contient.

De plus, l’effet vasodilatateur du moringa peut aider dans le traitement des hémorroïdes, vu qu’il stimule la circulation sanguine.

11.  Prévenir l’apparition du cancer

Certaines études semblent indiquer que le moringa a des propriétés anticancéreuses, car il semble stimuler la destruction des cellules cancéreuses, notamment dans le cancer du sein et des intestins.

12. Améliorer la santé des yeux

Le moringa est riche en bêta-carotène, une composante précurseuse de la vitamine A, qui est responsable de la synthèse de pigments visuels qui contribuent à une bonne santé des yeux.

13.  Diminuer les symptômes

de la ménopause

Étant donné que le moringa aide à contrôler les taux d’inflammation et stress oxydatif pendant cette période, cette plante pourrait aider à maintenir les taux d’hormones pendant la ménopause, en réduisant l’intensité des symptômes.

Propriétés du moringa

Les propriétés possibles du moringa comprennent l’action antioxydante, anti-inflammatoire, analgésique, antidiabétique, vasodilatatrice, anticholinergique, antirhumatismale, anti hypertensive, antimicrobienne, hépato-protectrice et cicatrisante.

Toutefois, il est important de rappeler qu’il y a encore des études en cours sur les propriétés de cette plante, et aussi que certains résultats semblent peu concluants.

Comment consommer le moringa                

Le thé de moringa n’est pas assez étudié pour démontrer son efficacité. Cependant, les experts indiquent, que pour les personnes déjà habituées à la consommation du thé de moringa, la quantité conseillée est au maximum 2 tasses de thé, ou 500 ml.

En plus du thé, le moringa peut être trouvé aussi en gélules, graines ou en poudre. Pour un traitement plus adapté, il est conseillé de consulter un naturopathe. 

Effets indésirables

et contre-indications

Il peut exister des effets indésirables dus à la consommation du moringa, comme des nausées, des vomissements et diarrhées. Il est recommandé d’éviter la consommation des racines et ses extraits, sans le conseil d’un professionnel, car ils contiennent des substances toxiques qui, lorsqu’elles sont utilisées en quantités excessives, peuvent provoquer une paralysie, y compris même la mort. L’apport du moringa n’est pas conseillé aux femmes enceintes et allaitantes car cette plante médicinale peut interférer dans la grossesse et aussi dans la production de lait maternel. Les personnes ayant des problèmes de thyroïde doivent éviter la consommation de cette plante, car elle semble affecter la production d’hormones thyroïdiennes.

Source : www.tuasaude.com

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Magazine La Presse

Laisser un commentaire