Aucune séance de négociations avec le gouvernement pour annuler la grève générale dans les établissements publics, planifiée pour le 16 juin courant, n’est prévue jusqu’à présent, a indiqué lundi Slaheddine Selmi, secrétaire général adjoint de l’UGTT chargé des établissements publics. Selmi a souligné dans une déclaration à la TAP que la centrale syndicale a accordé le temps nécessaire au gouvernement pour tenir des séances de négociations mais aucune invitation n’a été présentée jusqu’à ce jour. L’UGTT maintient la grève du 16 juin pour revendiquer la réalisation de 6 demandes principales, a précisé la même source. La décision de la grève a pour objectif la préservation des droits sociaux et économiques des salariés, a-t-il noté. La grève intervient, a encore ajouté Selmi, pour revendiquer l’annulation du décret 20 en date du 9 décembre 2021. Il s’agit également de demande pour entamer les négociations sociales portant sur l’augmentation des salaires pour les années 2021-2022 et 2023 afin d’améliorer le pouvoir d’achat des salariés.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Hasna

    13/06/2022 à 09:42

    Yekhi qu’est ce qu’il déroule dans mon pays, pourquoi vous faites ça ? Comment vous pouvez ? On n’a plus un pays malheureusement ????
    Personnellement je ne peux rien faire que dire » حسبي اله و نعم الوكيل « 

    Répondre

Laisser un commentaire