Dans les coulisses, et même sur quelques quotidiens, on parle de plus en plus d’un accord avec un entraîneur étranger de football, en l’occurrence L. Blanc, pour prendre en charge l’équipe nationale. On ajoute même que les négociations sont bien avancées. Cela est bien, mais a-t-on songé à la rémunération de ce technicien qui a entraîné, dans un passé pas très lointain, le PSG et l’équipe de France.

C’est dire. Mais nonobstant l’aspect financier, que peut faire le meilleur entraîneur du monde s’il manque de matière première, c’est-à-dire de joueurs de qualité car, comme l’a dit le célèbre H. Herrera, ce sont les joueurs qui font l’entraîneur. Et là, il y a à boire et à manger.

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire