Le secrétaire général de la fédération générale du pétrole et des produits chimiques relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Salouan Smiri, a souligné mardi le maintien de la grève prévue, dans le secteur des carburants, les 09, 10 et 11 juin courant, après l’échec de la séance de conciliation tenue lundi.

Smiri a précisé dans une déclaration à la TAP que la décision de la grève est prise depuis le 16 mai dernier après le refus des sociétés privées concernées l’augmentation des salaires depuis 2021. La partie gouvernementale a accepté l’augmentation de la marge de bénéfice au profit des sociétés mais ces dernières ont refusé d’accorder une augmentation des salaires et ce lors d’une séance tenue en présence des différentes parties prenantes. Le secrétaire général de la fédération a appelé à la réactivation de l’accord d’augmentation des salaires signé entre l’UGTT et l’UTICA le 1er janvier 2022. La grève a été reportée 3 fois depuis le lancement du processus de négociation en juin 2021.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire