La rue du 18-Janvier 1952 est une rue commerçante assez animée où il y a une circulation automobile et piétonne assez dense. Elle commence au niveau de l’Hôtel Africa et s’achève à l’avenue Moncef-Bey. Nous en avons parlé auparavant pour attirer l’attention sur un trou béant en plein milieu de la chaussée et qui risquait de causer des accidents assez sérieux et nous avons recommandé de profiter de cette occasion pour donner un coup de neuf à la chaussée et, pourquoi pas, aux trottoirs qui étaient eux aussi dans un état pitoyable. Ce qui a été fait quelque temps plus tard pour la chaussée seulement, mais à la va-vite. En plus clair, un travail bâclé, ce qui a engendré un autre trou qui a été réparé. Voilà maintenant un autre trou qui s’est déclaré et qui est en train de s’agrandir de jour en jour. C’est le résultat du rafistolage et du replâtrage.

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire