La naissance et la croissance des végétaux passionnent les enfants assez tôt. Etre dans le jardin, participer à son entretien ou à sa création, pouvoir gratter la terre : quel amusement !

Comment s’organiser ? Quelles sont les plantations préférées des enfants ?

A quel âge ?

Cela dépend des enfants, mais avant 2 ans, leur propension à manger la terre et les cailloux peut rendre le jardinage hasardeux. Après cette phase, où ils prennent le terme d’omnivore au pied de la lettre, certains enfants aiment jardiner très tôt. A partir de 6 ans, l’intérêt pour les plantes et leur croissance est assez fort.

Le jardinage : quelle utilité pour les enfants ?

Savoir d’où viennent les aliments est important pour les enfants. Et puis comprendre l’existence et la croissance des végétaux les aidera à s’approprier le fonctionnement de notre planète.

Pour un petit, arriver à faire croître une plante relève de la magie. La voir grandir et prospérer et finalement donner un légume, un fruit ou une fleur : c’est passionnant. Et quelle fierté de pouvoir faire déguster à l’entourage le fruit de sa propre production !

Comment s’organiser ?

Quel que soit son âge, il vaut mieux faire un tour du jardin pour éliminer tout danger avant de proposer une activité jardinage à votre enfant. Cet espace qui vous est si familier recèle peut-être des pièges pour les petits : trou, plan d’eau, outils oubliés… Par ailleurs, pensez à bien délimiter les endroits qui ne doivent pas être piétinés s’il en existe. Vous pouvez aussi très bien faire des plantations sur une terrasse ou un balcon si vous n’avez pas de jardin.

Avec les plus petits, n’attendez pas une participation de plus de 15 minutes. A partir de 6 ans des séances de 30 minutes sont possibles, voire plus en fonction des enfants.

Nous vous recommandons de mettre aux enfants de vieux vêtements, ou les vêtements sales de la veille. Laissez-les gratter la terre, faire leurs expériences avec l’eau et se salir à loisir : cela fait partie des plaisirs de cette activité.

Par quoi commencer ?

Les premières activités avec les enfants doivent être accompagnées : vous creusez un trou, ils mettent la graine et ajoutent engrais et terre. Si au bout de 5 minutes, ils sont en train de jouer avec un verre de terre ou d’observer un papillon, pas de stress : ils ont besoin de s’approprier l’endroit. D’ailleurs, la plupart des séances de jardinage avec les enfants se terminent par des activités totalement différentes !

Pour une activité en famille, impliquez vos petits jardiniers dans le ramassage des feuilles de vos haies après l’élagage du printemps : chacun son sac à végétaux à remplir, cela leur apprend aussi le travail en équipe.

Pour les plus grands, faire le plus gros tas de feuilles mortes à l’automne peut être amusant. Côté plantations, ils seront rapidement en mesure de planter des graines en totale autonomie.

Les pièges

Afin d’éviter toute confusion, nous vous suggérons d’attendre qu’ils aient  4 ou 5 ans avant de leur faire faire du désherbage. La différence entre mauvaise herbe et bonne plante est trop subtile pour les plus jeunes !

Surveillez l’utilisation d’engrais et autres anti-limaces. Les enfants ont tendance à être généreux, à tel point qu’ils pourraient bien tuer les plantations !

Les premières plantations

Le préféré des enfants est le radis : en 2 à 3 jours les premières pousses apparaissent, c’est magique ! Leur croissance est tellement rapide que la progression s’observe quasiment au jour le jour, ce qui est très motivant pour les petits. Un arrosage régulier est néanmoins nécessaire.

Le fraisier est également un succès : de croissance bien plus lente et gourmand en engrais, il donne des fruits qui feront très plaisir à vos bambins. Il faut au moins 10 pieds pour avoir une production qui commence à répondre aux besoins d’un enfant. Dans le même genre, le framboisier est généralement apprécié.

Les tomates plaisent aussi beaucoup, et sont simples à faire pousser. Faites-leur arroser les pieds avant de se coucher, cela constituera une petite sortie en soirée dans le jardin que vos petits apprécieront.

Par ailleurs, les aromates constituent une initiation fort intéressante : les enfants peuvent les manger tout crus, voire sur pied, et vous pouvez leur demander d’aller en chercher au besoin pour la cuisine, ce qui les amènera à les reconnaître très tôt.

Source : https://bougerenfamille.com

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Magazine La Presse

Laisser un commentaire