Avec Uber eats, deliveroo, la ferveur s’empare des clients aux quatre coins du monde qui n’en demandaient pas tant. La Tunisie pourrait suivre avec une offre locale.
Un nouveau concept révolutionnaire sur le plan écologique et en termes de célérité de service de l’aveu même des consommateurs s’est démocratisé dans différents pays du globe. Il s’agit à la fois des sociétés dénommées Uber eats, deliveroo et bien plus encore qui renvoient aux termes de nourriture et de livraison. «Uber eats» filiale américaine d’Uber (transport urbain individuel) est un service de livraison de plats cuisinés créé par les fondateurs d’Uber. Il fonctionne simultanément avec une application mobile connectée à Internet pour pouvoir accéder au service. Elle est désormais largement répandue et  développée dans plusieurs pays dans le monde.

Un succès fulgurant qui peut donner des idées aux nombreux restaurateurs de nourriture à emporter en Tunisie. A l’heure où une ONG tunisienne dénommée clean-up milite pour l’écologie avec une marche de mobilisation pacifique organisée ce samedi à l’Avenue Habib Bourguiba de 11h à 13h, l’idée pourrait faire son bonhomme de chemin en Tunisie. Avec les nombreuses associations pour les bienfaits du vélo comme «Vélorution ou Cafe velo moi mondo» qui font la promotion du transport écologique et durable, le défi pourrait être relevé.

C’est connu, les Tunisiens aiment être livrés chez eux depuis de longues années pour de nombreuses raisons pratiques. L’été qui se profile à l’horizon fait déjà l’affaire de nombreux restaurateurs d’alimentation rapide et autres fast-food qui n’hésitent pas à innover en lançant un service de livraison à domicile quand il n’est pas fourni. Ou à relancer le service suspendu en hiver. Pour l’heure, c’est toujours en scooter ou à moto que vous serez servis. Mais sans doute pour pas bien longtemps encore….En France, la livraison  par vélo est déjà présente dans une cinquantaine de villes.

La société a même racheté le gaming de la compétition professionnelle de football de France pour un montant qui approche les 15 millions d’euros. La ligue 1 s’appellera désormais «Ligue1 Uber Eats». Uber peut vous emmener d’un lieu à un autre mais en plus vous livrer votre repas n’importe où et n’importe quand.  En Tunisie, les applications «Jumia et Monresto» proposent des services de livraison à la carte au domicile ou au bureau mais pas au moyen d’un transport écolo.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Salem Kechiche
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire