Les « Jaune et Noir » n’ont ni le cœur ni les tripes pour espérer  bien faire face aux Monastiriens qui jouent, eux, pour le sacre.

En prenant la place de Aymen Chaouat au milieu du Play-off, alors que les carottes étaient bel et bien cuites pour une USBG en plein naufrage, Hakim Aoun et Larbi Jaber ont de plus en plus le sentiment qu’ils sont venus pour rien. Rien, en effet, n’a changé avec des résultats toujours négatifs et un état d’esprit à soigner et qui n’augure de rien de bon ni de surprenant pour les deux matches qui restent, surtout que les Benguerdanais auront affaire aux deux seules équipes restées en course pour le titre, l’USM et l’EST. L’Espérance, qui fait, elle, un déplacement périlleux à Sousse pour affronter l’Etoile,  verrait d’un bon œil un exploit de l’USBG à Monastir qui écarterait la menace d’une USM qui ne perd pas espoir de terminer champion cette saison. Mais dans les conditions actuelles, entre une équipe de Faouzi Benzarti qui a le vent en poupe et qui croit dur comme fer à une possible consécration qu’elle mérite largement et un groupe de Hakim Aoun qui a jeté l’éponge depuis longtemps, il ne faut pas trop tabler sur ce scénario quasi impossible. «Nous aimerions bien terminer ce Play-off  au moins avec une petite note gaie et un premier succès pour l’honneur »,  avoue Hakim Aoun, « mais franchement, nos chances d’y parvenir sont assez faibles. Ce n’est pas aisé de gonfler à bloc un groupe pour qui il n’y a plus d’enjeu réel, plus d’espoir et pour qui le résultat ne compte plus. On va essayer de jouer ce match comme nous l’avons fait contre le CSS, libérés de toute pression et de cette obligation du résultat dans l’espoir que la chance nous sourira cette fois, mais, je le répète, nous n’avons pas à nous faire trop d’illusions face à un adversaire mieux outillé que nous sur tous les plans et plus habité que nous par cette volonté de fer  et ce mental toujours à la hausse qui font généralement la différence».

A la recherche de bonnes formules

S’il y a un objectif dans ce match sans enjeu pour le tandem Hakim Aoun-Larbi Jaber,  c’est bien de continuer à chercher  les bonnes formules dans les trois compartiments de jeu pour trouver le onze idéal, en vue de la demi-finale de la Coupe de Tunisie, qui aura lieu juste après la fin de cette phase du Play-off.  Car si l’USBG a souffert d’une chose, c’est bien de l’instabilité de son onze de départ et de son ossature chambardée quasiment à chaque rencontre  pour des raisons diverses. Et aussi de l’absence d’un système de jeu cohérent avec tantôt une charnière à trois et une défense à cinq et, donc, un bloc très bas qui subit le jeu avant de finir toujours par céder ;  et tantôt un 4- 2-3 -1 qui n’a pas porté, lui aussi, ses fruits. On ne peut pas forger une équipe solide en tâtonnant à l’aveuglette et de cette manière. Il faudra trouver la bonne alchimie dans un effectif pas très réduit ni en quantité ni en qualité. Avec un Noureddine Farhati dans les buts, une paire centrale à deux, Mejri – Mhadhebi, deux bons latéraux à l’image de Ayoub Tlili et Chawkhi Ben Khedher même s’il a le profil d’un axial, un milieu à trois avec Mahmoud Messaï,  Anas Sassi et Presnel Banga, deux joueurs de couloir très actifs, comme Whaddhah Zaïdi et Fakhreddine El Ouji et un joueur de pointe, Rafik Kamergi, très bon chasseur de but grâce à son bon jeu de tête, il n’est pas pourtant difficile de composer un onze équilibré et solide, capable non seulement de faire bonne figure, mais aussi de gagner.  Ce match contre l’USM sera donc un bon et ultime avant-dernier test avant la demi-finale de la Coupe tant attendue.

Charger plus d'articles
  • CSS : Objectif à moitié atteint

    L’idéal pour les «Noir et Blanc» face au CA était une victoire pour s’ancrer à la troisièm…
  • CSS : Un match couperet

    …les «Noir et  Blanc» sont déterminés à gagner ce qu’ils considèrent comme une final…
  • USBG: Sans enjeu réel 

    Pour Hakim Aoun, le match contre le CSS sera une simple répétition dans la perspective des…
Charger plus par Hédi JENNY
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire