Depuis quelques jours, une canicule s’est installée et nous fait endurer ses effets. Chacun se débrouille comme il peut pour s’en sortir avec les moindres dégâts. Mais il y a une catégorie qui en souffre encore plus, ce sont ces personnes qui sont atteintes de troubles psychiques, et qui, dès la montée de la température, se comportent de façon anormale et même agressive, surtout si elles ne prennent pas leurs médicaments. On les voit dans les rues, dans des situations qui font mal au cœur. Ce n’est pas de leur faute si elles se comportent ainsi. C’est à leurs proches de prendre soin d’elles, en s’occupant d’elles et, dans les cas graves, les confier aux établissements hospitaliers spécialisés.

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire