Le grand photographe tunisien de renommée internationale Jacques Pérez est décédé ce vendredi à l’âge de 89 ans.

Jacques Pérez est né en octobre 1932 dans la médina de Tunis. Son père est un Juif tunisien et sa mère est Allemande.

Il découvre la photographie à l’âge de onze ans, avec un appareil prêté par son frère. Il suit des études au collège technique Émile-Loubet de Tunis, où il obtient un baccalauréat technique.

De 1952 à 1968, il enseigne les techniques graphiques à Tunis, et pendant quinze ans, pratique la photographie en amateur. Mohamed Ben Smaïl, le directeur des éditions Cérès, lui commande un livre, Éloges de Sidi Bou Saïd, avec des textes de Max-Pol Fouchet, qui est publié en 1975 et qui lance sa carrière de photographe professionnel.

Surnommé par Frédéric Mitterrand « le Doisneau tunisien », Jacques Pérez a « passé sa vie à photographier la Tunisie, ses habitants et leur humanité ». Il est par ailleurs l’un des fondateurs de la Cinémathèque tunisienne.

(Source Wikipédia)

Consultez l’entretien avec Jacques Perez accordé à La Presse en octobre 2021:

https://lapresse.tn/112548/jacques-perez-a-la-presse-mes-photos-devenues-des-icones-mechappent/

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire