Le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a reçu, hier, au Palais Dar Dhiafa, à Carthage, Madeleine Albright, ancienne secrétaire d’Etat américaine et présidente de l’Institut national démocratique pour les affaires internationales (NDI).

Cité dans un communiqué de la présidence du gouvernement, Albright a déclaré que sa rencontre avec Youssef Chahed a porté sur le processus démocratique en Tunisie et l’importance des prochaines échéances électorales.

La rencontre a été fructueuse, a-t-elle dit.

Albright a, en outre, souligné la disposition de l’Institut national démocratique pour les affaires internationales (NDI) à soutenir la Tunisie aux plans politique et économique, affirmant l’engagement à continuer de soutenir cette expérience.

Elle a, par ailleurs, relevé que le choix de la Tunisie pour accueillir la réunion du conseil d’administration du NDI témoigne de l’intérêt particulier accordé à l’expérience tunisienne unique dans la région.

Albright conduit une délégation de son pays à la réunion annuelle du conseil d’administration de l’Institut qui s’est tenue du 19 au 21 juin à Tunis. La délégation est composée de dix-neuf personnes.

Le NDI est une organisation à but non lucratif, non partisane et non gouvernementale qui œuvre pour le renforcement et le développement des institutions démocratiques, à travers le monde, par la participation des citoyens, la transparence et la responsabilité gouvernementale.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire