La jeune artiste Raoudha Abdallah s’est produite pour la première fois à Sidi Dhaher, lors de son concert titré «Dena», et ce, lors de la soirée du vendredi 29 juillet devant une assistance appréciable de jeunes fans.

Raoudha Abdallah a réussi à séduire le public qui l’a applaudie à maintes reprises pour exprimer sa satisfaction et son admiration  pour la qualité de la musique authentique inspirée du patrimoine tunisien et même maghrébin. Ses chansons, pour la plupart romantiques et rythmiques, sont marquées par des airs musicaux exprimant un amour sincère et nostalgique.

Elle a interprété ses chansons composées par Mouna Chtourou avec une voix romantique douce, dont «Enti helm», «Nkhammem fik», «Elli fet»… suscitant des applaudissements du public.

Néanmoins, sa chanson préférée «Dena», tant convoitée par ses fans, rythmique, assez romantique, a été fort applaudie par le public qui a apprécié et la voix douce et singulière de l’artiste et l’harmonie dans l’exécution des airs musicaux, rythmiques typiques émanant des sons de la percussion et de la guitare.

Par la suite, elle a interprété avec fougue et enthousiasme la chanson patrimoniale « Ya hob esmaani» avec un arrangement musical fort éloquent. Les paroles de cette chanson ont été reprises par ses fans.

Une artiste à la voix douce toujours imperturbable, pleine de talent, qui a charmé le public avec des chansons authentiques rythmiques, patrimoniales et magnifiquement arrangées au grand bonheur du public.

Notons que Raoudha Abdallah a reçu en 2016 le prix du meilleur spectacle pour sa représentation baptisée «Asrar», présentée à la 3e édition de la compétition officielle des Journées musicales de Carthage (JMC).

Charger plus d'articles
Charger plus par Hichem BENZARTI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire