En se promenant dans la rue Ataturk (ce terme de promenade convient-il à ces lieux ?) en direction de la Steg, un spectacle insolite, au croisement de la rue Garibaldi, attend le badaud qui s’y aventure. Un bâtiment (une sorte de Tour de Pise moderne), de construction récente, bien qu’étayé par des traverses d’acier, penche dangereusement sur les rues adjacentes et cela depuis des années sans qu’une solution ne soit proposée pour résoudre cette situation très dangereuse et pour les riverains et pour les passants. Et ce n’est pas le seul. D’autres bâtiments, complètement en ruine, menacent de s’écrouler à tout moment. Il y en a même qui sont habités. Qu’attend-on pour les démolir ?

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire