Les prix des matières premières, et notamment le pétrole et le gaz, connaissent une flambée sans précédent. Et dans cette atmosphère de sauve qui – peut, il n’y a pas d’amis ou de voisins, c’est chacun pour soi et Dieu pour tous. Service service, camarade après. Alors, comptons sur nous-mêmes et faisons preuve de pragmatisme en effectuant de petits gestes d’économie. Tout le monde doit mettre la main à la pâte et ne pas s’en remettre à l’Etat car l’Etat n’a pas une baguette magique pour exaucer tous nos besoins. Car, et ceci s’adresse en particulier à ceux qui ne le savent pas, ou font semblant de ne pas le savoir, tout est lié à l’énergie et se répercute, indubitablement, sur tous les produits, même confectionnés localement.

T.B.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire