Trois morts par noyade dans les plages de Bizerte

Un frère et une sœur âgés de 7 et 8 ans sont décédés après s’être noyés à la plage du port de Ghar El-Melh, samedi 6 août, rapporte le Colonel major Kamel Melliti, directeur directeur régional de la Protection civile à Bizerte.

Les deux victimes sont « mortes des suites d’un arrêt cardio-respiratoire » malgré l’intervention rapide de la Garde maritime et les tentatives des agents de la Protection civile de les réanimer, a précisé le Colonel major Kamel Melliti, dimanche, à l’agence TAP.

« Accompagnés de leurs parents, les deux victimes étaient venues pour une baignade en bord de mer ».

Il a ajouté qu’une troisième victime, un jeune adulte de 31 ans, originaire du gouvernorat de Kairouan, a trouvé la mort par noyade dans la plage de Sidi Ghrib, à Sejnane (Bizerte). « Cette plage est non surveillée », a-t-il dit.

Il a appelé les estivants et les baigneurs à redoubler de vigilance et à éviter de se baigner dans les plages non surveillées.

Mi-juillet dernier, la Direction générale de la protection civile a annoncé que 38 décès par noyade ont été enregistrés du 1er juin jusqu’au matin du 13 juillet 2022, et ce, dans différentes plages tunisiennes.

Laisser un commentaire